Samsung lance la production de la DRAM LPDDR5 16 Go pour smartphones

L’année dernière, Samsung a présenté son module DRAM LPDDR5 12 Go, et les capacités de ce composant dédié aux terminaux mobiles a déjà fait couler beaucoup d’encre.

Seulement quelques mois après, le constructeur coréen annonce déjà la production d’une version améliorée, le DRAM LPDDR5 16 Go. Un module DRAM qui sera capable d’offrir aux smartphones des capacités leur permettant de rivaliser avec les performances des PC gamers et des consoles de nouvelle génération, que ce soit en termes d’affichage que du traitement des données.

Crédits Pixabay

Ainsi, avec ce nouveau module, les futurs smartphones de Samsung vont pouvoir jouer sur tout autre registre, tout en permettant, selon la marque, « aux consommateurs de vivre des expériences incroyables via leurs appareils mobiles ».

Samsung promet des performances très pointues pour une moindre consommation d’énergie

L’architecture du module DRAM LPDDR5 16 Go de Samsung sera basée sur 8 puces de 12 Go et de 4 autres de 8 Go. Les modules seront fabriqués avec la technologie de fabrication de 10 nm de 2e génération, sur les chaînes de l’usine de DRAM  de Samsung de Pyongtaek, avec une production en masse qui a déjà commencé.

La vitesse de connexion offerte par ce nouveau module sera de 5 500 Mb/s. Ce qui  est nettement supérieur à celle du LPDDR4X, qui est déjà de 4,266 Mb/s. Quant à la consommation d’énergie, elle sera également nettement plus satisfaisante avec 20% d’économie d’énergie en comparaison du LPDDR4X.

De plus, Samsung a souligné que ce nouveau module permettra à ses prochains appareils de profiter pleinement des jeux VR en 8 K.

Le DRAM LPDDR5 16 Go dans les smartphones, ce n’est pas encore pour demain

Selon Cheol Choi, vice-président et directeur des ventes et du marketing de la mémoire, « avec l’introduction d’une nouvelle gamme de produits basée sur notre technologie de processus de nouvelle génération plus tard cette année, Samsung sera en mesure de répondre pleinement aux futures demandes de mémoire des clients mondiaux ».

Pour autant, si le module de Samsung est déjà en cours de production massive, les smartphones ne pourront sûrement en embarquer que d’ici la fin de l’année au plus tôt, voire même vers le début de l’année qui vient. Il va donc falloir se montrer patient, même si on espère le retrouver dans les Galaxy Note 20 attendus pour la rentrée.

Mots-clés samsung