Samsung Galaxy Note 7 : 26 faux cas d’explosion selon la marque

Samsung est dans une situation peu enviable en ce moment. La firme est en effet la cible de nombreuses critiques portant sur le Galaxy Note 7, et plus précisément sur les problèmes inhérents à sa batterie. Il semblerait cependant que toutes ces critiques ne soient pas fondées. En réalité, sur tous les cas d’explosion recensés, la marque aurait repéré au moins 26 cas de faux rapports.

Présenté en plein cœur de l’été, le Galaxy Note 7 avait tout pour plaire : des lignes racées, une fiche technique résolument haut de gamme et des fonctions intelligentes.

Explosions Galaxy Note 7

Samsung a découvert que de nombreux cas d’explosion du Galaxy Note 7 reposaient… sur du vent.

Il était donc bien parti pour rencontrer le succès, mais le destin en a décidé autrement.

Le Galaxy Note 7 a été vivement critiqué depuis son lancement

Plusieurs utilisateurs ont commencé à se plaindre de problèmes de surchauffe conduisant à des départs de feu ou même à des explosions. La firme a donc suspendu les expéditions pour mener son enquête et elle a alors découvert que certaines batteries présentaient un défaut de fabrication.

Elle aurait pu s’obstiner et appliquer la politique de l’autruche, mais elle a préféré organiser une vaste de campagne de rappels.

Cette dernière n’a cependant pas eu l’effet escompté. Pas tout de suite du moins, car de nombreux cas d’explosion ont été relevés dans les semaines suivantes. Le Galaxy Note 7 a ainsi été accusé d’avoir mis le feu à une maison et à une voiture. Pire, il a même été tenu responsable de plusieurs brûlures graves infligées à un enfant.

Dans les faits, la réalité est un peu différente. Les autorités américaines ont en effet innocenté le terminal dans au moins deux de ces cas : celui de l’enfant et celui de la Jeep Grand Cherokee.

Le danger existe bien

Samsung a mené aussi plusieurs enquêtes de son côté et la firme a récemment indiqué avoir repéré au moins 26 cas de faux rapports.

Pour douze de ces cas, aucun lien direct avec le Galaxy Note 7 n’a pu être établi. Impressionnant, et ce n’est pas tout cas dans sept autres cas, le plaignant a fini par revenir sur ses déclarations.

Et les sept autres alors ? Simple, ils n’ont jamais répondu aux sollicitations de l’entreprise.

Attention cependant, car ce n’est pas non plus une raison pour minimiser le problème. La batterie du Galaxy Note 7 (ou tout du moins de certains modèles) est défaillante et si le constructeur déconseille l’utilisation de l’appareil, ce n’est évidemment pas par hasard. Si vous avez encore un exemplaire du téléphone chez vous, il sera donc préférable de contacter immédiatement Samsung afin de procéder à son échange.

En attendant, sachez que ma prise en main se trouve à cette adresse.