Samsung Galaxy S4 : vers un défilement du contenu basé sur les mouvements des yeux ?

Jusqu’à présent, ce sont surtout les spécifications techniques du Samsung Galaxy S4 qui ont fait l’objet d’un grand nombre de rumeurs en tout genre, mais cela pourrait très rapidement changer. Preuve en est, le New-York Times a publié hier un article fort intéressant et indiquant que Samsung aurait énormément travaillé sur l’aspect logiciel de son prochain smartphone. Et d’après Brian X Chen, le constructeur sud-coréen nous préparerait pas mal de surprises de ce côté là, dont une fonctionnalité très spécifique et qui nous permettrait de commander le mobile… avec nos yeux. Okay, c’est bizarre à lire, c’est certain, mais vous allez vite comprendre que ce drôle de truc pourrait finalement s’avérer très utile.

Rassurez-vous tout-de-même car il ne serait pas non plus question de piloter toutes les fonctions du Galaxy S4 avec nos yeux. Ce serait quand même assez fatiguant à force. En réalité, cette fonction ne concernerait que le contenu des pages. Comme vous le savez sans doute déjà, le défilement au sein de ces dernières se fait habituellement avec… les doigts. Samsung aurait donc travaillé sur une technologie différente et qui permettrait au mobile de gérer lui-même ce défilement en fonction du mouvement de nos yeux. Technologie qui s’appuierait bien évidemment sur la caméra intégrée à la façade du terminal.

Samsung Galaxy S4 : pilotable avec les yeux ?

Le Samsung Galaxy S4 pourrait proposer une fonctionnalité permettant de gérer le défilement des pages avec les mouvements de l’oeil.

Grâce à cette technologie, il serait donc possible de poser tranquillement notre mobile sur un support et nous n’aurions alors plus besoin de poser nos doigts dessus pour lire nos contenus préférés. Au final, ça nous permettrait de faire d’autres trucs à côté comme… hem… se curer le nez, se gratter la tête ou même boire notre petit café.

Samsung Galaxy S4 : et un petit “Floating Touch” en prime ?

Ce qui est intéressant, c’est que le Samsung Galaxy S4 a fait l’objet de rumeurs similaires le mois dernier. A l’époque, il était cependant question que le smartphone fasse la part belle au “Floating Touch”. Késako ? Tout simplement une technologie qui permet au mobinaute de piloter son terminal sans avoir à poser les doigts dessus. Comment ? Grâce à une pellicule spéciale positionnée sur l’écran, et grâce aussi au capteur embarqué.

Au final, si le Samsung Galaxy S4 pourrait bien être un véritable monstre de puissance, le géant sud-coréen n’en oublierait pas pour autant sa surcouche et c’est évidemment une bonne chose puisque la puissance brute d’un terminal ne se suffit pas à elle-même. D’autres firmes ont déjà expérimenté ce type de stratégie par le passé et c’est notamment le cas d’Apple qui a basé une bonne partie de ses campagnes publicitaires sur les fonctionnalités de ses dispositifs, et non sur leurs composants.