Samsung Galaxy S5 : un processeur en 64-bits et une résolution de 2560×1440 ?

Samsung est un constructeur très prolifique, comptant des dizaines de références différentes à son catalogue pour tout ce qui touche au secteur de la téléphonie mobile. Toutefois, deux gammes se distinguent systématiquement du lot : les Galaxy S et les Galaxy Note. Et justement, après un très bon Note 3, le constructeur sud-coréen pourrait très prochainement remettre le couvert avec un Galaxy S5. Le meilleur reste d’ailleurs à venir car ce dernier pourrait arriver un peu plus tôt que prévu et apporter deux grandes nouveautés, soit un processeur en 64-bits et un écran capable d’afficher une définition de 2560×1440. Le tout pour une annonce planifiée pour janvier prochain.

C’est en tout cas ce qu’on entend dire depuis le mois dernier. Selon plusieurs sources sud-coréennes, Samsung souhaiterait effectivement prendre ses concurrents à contre-pied en avançant la date de lancement du Galaxy S5. L’annonce pourrait ainsi avoir lieu en janvier prochain, pour une commercialisation planifiée en février, soit quelques semaines plus tard.

Infos Samsung Galaxy S5

Le Samsung Galaxy S5 semble bien décidé à faire reparler de lui.

Comme indiqué un peu plus haut, le Samsung Galaxy S5 pourrait embarquer une toute nouvelle puce spécialement conçue pour l’occasion, une puce octo-coeurs 64-bits. Rappelons en passant que le fabricant a eu l’occasion de travailler sur l’élaboration de la puce A7 de l’iPhone 5s et il maitrise ainsi toutes les technologies dont il aurait besoin pour construire ce nouveau processeur.

Mais il y a mieux encore car le PDG de Samsung Display a également déclaré que ses équipes avaient commencé à travailler sur des écrans capables d’afficher de très hautes définitions, des écrans compacts et entièrement pensés pour les futurs terminaux nomades produits par la marque. Ce n’est pas fini car il a également préciser que les prochains Galaxy S seraient les tous premiers mobiles à en profiter. Un premier modèle serait même prêt, il s’agirait d’un écran de 5 pouces capables d’afficher une résolution en 2560×1440, pour une densité de pixels atteignant les 560 ppp.

Après tout, pourquoi pas. Ceci étant, il y a quand même un point qui me fait un peu peur : l’autonomie. Un écran aussi monstrueux doit consommer beaucoup d’énergie et toute la question est donc de savoir si Samsung est également capable de produire de meilleures batteries. Remarquez, de ce côté-là, il suffit de voir ce dont est capable le Note 3 pour ressentir comme une grosse bouffée d’optimisme.

Et c’est important, l’optimisme, à notre époque.

Via