Samsung Galaxy Tab Pro S : une alternative à la Surface 3

Samsung a encore frappé. Le constructeur vient effectivement de lever le voile sur un nouveau terminal se présentant sous la forme d’une machine hybride propulsée par Windows 10. La Galaxy Tab Pro S vient donc marcher sur les platebandes de la Surface 3 et il faut avouer qu’elle ne manque pas d’arguments pour séduire. Elle devrait par conséquent intéresser les plus nomades d’entre vous.

Esthétiquement parlant, la Galaxy Tab Pro S ressemble un peu à tous les derniers terminaux de la marque. Elle va droit à l’essentiel et elle hérite d’une coque en plastique avec deux coloris au choix : noir ou blanc.

Samsung Galaxy Tab Pro S

Samsung a profité du CES 2016 pour lever le voile sur une nouvelle machine hybride.

Elle pourra être utilisée comme une tablette mais il suffira de la connecter à sa housse clavier pour la transformer en netbook.

Un écran de 12 pouces pour la Galaxy Tab Pro S

Samsung va aussi commercialiser un stylet ainsi qu’un adaptateur spécial permettant de brancher l’appareil à différents appareils. Elle se contente effectivement d’un seul port USB Type-C pour la connectique.

La Galaxy Tab Pro S ne fait aucun compromis sur le plan technique.

Elle embarque effectivement un écran Super AMOLED de 12 pouces capable d’afficher du 1440p et elle est animée par un Intel Core M composé de deux coeurs cadencés à 2,26 GHz, des coeurs épaulés par 4 Go de mémoire vive.

L’espace de stockage dépend des modèles et il oscille ainsi entre 128 et 256 Go. En marge, on trouve aussi deux capteurs de 5 millions de pixels placés de chaque côté de la tablette et une batterie de 5200 mAh en prime. Elle est censée pouvoir tenir 10,5 heures pour une utilisation normale et elle aura besoin de deux heures et demie pour se recharger.

Fait intéressant, l’appareil pourra aussi se connecter à des réseaux mobiles en 4G (catégorie 6), du moins pour les modèles les plus coûteux. Les autres devront se contenter du WiFi.

Samsung n’a encore annoncé aucun prix mais on sait que l’utilisateur aura le choix de l’OS et il pourra ainsi opter pour un Windows 10 Home ou pour un Windows 10 Pro. Le coréen ne vise pas uniquement les particuliers et il espère sans doute que sa machine hybride trouvera aussi sa place en entreprise.

Sur le papier, c’est plutôt sympa mais je préfère quand même les lignes de la Surface 3.

https://www.youtube.com/watch?v=ouaiPe3ETQE