Samsung laisse tomber le support de ses S6 et S6 Edge

Il fallait s’y attendre les Galaxy S6 et S6 Edge, mais également le reste de la famille S6 (S6 Edge+ et S6 Active) vont désormais vers un soleil couchant. Les anciens porte-étendards de Samsung, qui avaient contribué à éclairer l’année 2015, viennent en effet d’être éjectés de la page listant les terminaux profitant encore du support de la firme coréenne. C’est en tout cas ce que rapport DroidLife qui précise toutefois que les S6 Edge+ et S6 Active, qui avaient été supprimés de cette fameuse liste, y ont été réintégrés.

Cette subite résurrection vient probablement du fait que ces deux déclinaisons de la sixième itération des Galaxy S n’ont pas encore tout à fait soufflé leur troisième bougie. Lorsque ce sera le cas, nul doute qu’ils rejoindront les S6 et S6 Edge au paradis des flagships...

C’est désormais officiel, les Galaxy S6 et S6 Edge sont en fin de vie. Samsung vient d’annoncer la fin de leur support, les deux terminaux ne profiteront donc plus des mises à jour de leur constructeur.

Très concrètement les Galaxy S6 et S6 Edge ne profiteront donc plus du support de Samsung, ce qui veut dire qu’ils n’auront pas accès à une éventuelle mise à jour vers Android 8.0 Oreo (ça, il fallait s’y attendre) et qu’ils ne recevront plus les mises à jour de sécurité gracieusement dispensées par leur constructeur.

Continuer à utiliser son Galaxy S6 / S6 Edge est possible…

Cette fin de support ne veut pas pour autant dire que les propriétaires de Galaxy S6 et S6 Edge doivent immédiatement mettre leur téléphone chéri au placard, et heureusement. Si ces derniers ont été lancés avec Android 5.0 Lollipop (la version de l’OS en vigueur en 2015), Samsung leur avait généreusement cédé un ticket pour migrer sous Android 7.0 Nougat. En matière de système d’exploitation, les deux mobiles ne sont donc pas complètement dépassés, même s’ils risquent avec le temps de présenter des failles de sécurité de plus en plus notables.

Continuer d’utiliser son S6 / S6 Edge sur le long terme n’est donc pas une très bonne idée. Il faudra alors réfléchir à passer sur un mobile plus récent – tout du moins si l’on tient à garder un terminal correctement sécurisé.