Samsung : L’écran du smartphone pliable Galaxy Z Flip s’abime à cause du froid en Corée

Samsung est toujours le leader de la téléphonie, malgré des concurrents de plus en plus redoutables. L’année 2020 aura été l’occasion pour le constructeur coréen de commercialiser plusieurs modèles salués, parmi lesquels le Galaxy Z Fold 2. Un modèle pliable, technologie sur laquelle mise énormément Samsung pour se préparer au futur, alors que les écrans sont de plus en plus présents dans nos quotidiens. Pour le moment, les premiers smartphones du genre commercialisés par la firme semblent être des essais, et ne sont pas exempts de défauts. Le Galaxy Z Flip n’échappe pas à la règle.

Comme le rapporte SamMobile, l’écran de certains Galaxy Z Flip s’abime avec le froid en Corée.

Le Galaxy Z Flip peut faire tourner n'importe quel titre

Pour le moment, Samsung n’a pas communiqué à propos de ce problème.

Les Galaxy Z Flip ne résistent pas forcément avec le froid

C’est un problème de taille révélé par SamMobile à propos du Galaxy Z Flip de Samsung, commercialisé en juillet 2020. Son écran s’abime avec le froid, et ce sont des utilisateurs coréens qui l’ont rapporté. Car dans le pays de Samsung, il fait actuellement très froid avec des températures négatives qui impactent le smartphone pliable. Sur l’écran de 6,7 pouces, la moitié ne s’affiche plus suite à cette exposition.

Certains utilisateurs touchés par le problème ont contacté Samsung pour obtenir une réparation, mais le constructeur a refusé. Il est évidemment impossible de savoir sur quels critères se base le coréen.

Pour le moment, Samsung n’a pas communiqué sur ce problème difficile à anticiper pour lui. Car le Galaxy Z Flip a été commercialisé en été, et connait actuellement son premier hiver. Il sera intéressant de découvrir, notamment en France où le froid s’est largement invité ces derniers jours, si tous les smartphones pliants seront concernés par le problème.

Car si ce problème du Galaxy Z Flip se révèle finalement très répandu, Samsung pourrait se trouver dans une position un peu compliquée. Et le constructeur coréen a déjà connu des casseroles dans son histoire. Tout le monde se souviendra du dernier en date, en 2016, avec un Galaxy Note 7 retiré de la vente suite à des cas d’embrasement spontané qui ont fait les gros titres.