Samsung : en Corée, les précommandes du Galaxy Note 9 démarrent à fond la forme

Après les ventes faiblardes des Galaxy S9 et S9+, Samsung pourrait bien se refaire avec son Galaxy Note 9. Présenté début août, à la faveur d’une conférence estivale tenue à New York, le nouveau flagship du géant coréen semble en passe de convaincre les consommateurs – du moins dans son pays natal. On apprend en effet de SamMobile, qu’en Corée, les précommandes pour le Galaxy Note 9 sont d’ores et déjà 30 à 50% plus importantes que celles du S9 en son temps. Une prouesse pour un smartphone qui dépasse à nouveau, et cette fois sans la moindre pudeur, le seuil fatidique des 1000 dollars.

Plus intéressant encore, le même site rapporte (au travers d’un autre article), que plus de la moitié des clients coréens ont opté pour la déclinaison 512 Go du terminal lors de leur précommande. Annoncée pour sa part à 1250 dollars, cette version permet de profiter d’un To de stockage directement dans le fond de sa poche, pour peu qu’on y ajoute une carte Micro SD de 512 Go.

Les premiers indicateurs sont dans le vert pour Samsung et son Galaxy Note 9. On apprend que sur le sol coréen, les précommandes sont 30 à 50% plus nombreuses qu’en début d’année pour les Galaxy S9 et S9+.

Si les précommandes du Galaxy Note 9 ont de quoi rassurer Samsung, SamMobile précise toutefois que le terminal ne parviendra pas à faire aussi bien que le Galaxy Note 8, au cours des semaines qui avaient précédé son lancement. Selon les informations grappillées par le média, les précommandes du Note 9 (toujours en Corée) ne dépasseraient pas 80% de celles de son grand frère l’année dernière. Un chiffre qui n’aura maintenant plus le loisir d’évoluer, les précommandes du Note 9 ayant été clôturées hier, pour un lancement toujours calé au 24 août.

Galaxy S9 / Note 9 : de la difficulté de passer après une année 2017 tonitruante…

C’est la dure réalité à laquelle Samsung semble confronté depuis quelques mois. Après une année 2017 particulièrement savoureuse, tant en termes de profits que d’innovations technologiques, cet exercice 2018 parait plus laborieux pour le constructeur, qui peine à reformer cette vague d’enthousiasme qui lui avait si bien profité l’année dernière.

Il faut dire que le contexte de l’année 2017 était aussi très particulier. Avec son Galaxy S8, Samsung changeait intégralement de design par rapport au Galaxy S7, et repartait pratiquement de zéro pour le plus grand plaisir des technophiles. Le Galaxy Note 8, marquait pour sa part le grand retour de la gamme après un été 2016 explosif pour son malheureux prédécesseur, le Galaxy Note 7, que la marque avait été contrainte de rappeler en masse.