Samsung officialise le Galaxy Z Flip 5G

Si le smartphone n’a pas trop bougé ces dernières années, si ce n’est des formats plus grands, beaucoup de constructeurs se concentrent sur ce qui semble représenter la norme de demain : le téléphone pliable. Apple plancherait déjà sur son modèle, d’après un brevet repéré récemment, tandis que Xiaomi a annoncé plusieurs fois bosser sur des prototypes. Du côté de Huawei, le Mate Xs a déjà été commercialisé tandis que Samsung en est à deux : le Galaxy Fold et le Galaxy Z Flip. Et aujourd’hui, le successeur du second cité a été officialisé par le constructeur coréen, sobrement appelé Galaxy Z Flip 5G.

Une version 5G du Galaxy Z Flip qui profite d’une petite mise à jour niveau puissance.

Le Galaxy z Flip 5G – Crédit : Samsung

La fiche technique complète peut être retrouvée à cette adresse.

Une petit boost de puissance pour le Galaxy Z Flip

En marge de la présentation du Galaxy Note 20, dont le leaker Evan Blass a dévoilé une vidéo, Samsung a décidé de passer par un communiqué pour lever le voile sur son Galaxy Z Flip 5G. Un smartphone pliable qui, comme son nom l’indique, n’est autre qu’un Galaxy Z Flip compatible avec le futur réseau. A noter qu’il s’agit ici d’une 5G sous la barre des 6 GHz – rien à voir avec celle des ondes millimétriques, beaucoup plus rapide.

Côté fiche technique, le Galaxy Z Flip 5G s’offre un petit boost comparé au Galaxy Z Flip « traditionnel« . Ainsi, le smartphone pliable se dote du SoC Snapdragon 865+, contre un Snapdragon 855+ pour son prédécesseur. Une mise à niveau bienvenue pour qui voudrait s’offre ce Galaxy Z Flip 5G qui coûte tout de même une petite somme : 1449,99 dollars aux USA, pour une sortie le 7 août. Le prix en France devrait être le même. Deux coloris sont disponibles, le Mystic Grey et Mystic Bronze.

Le tarif du Galaxy Z Flip 5G reste tout de même élevé, alors que beaucoup de rumeurs persistantes annonçaient des modèles pliables plus accessibles financièrement, à venir. Il semblerait que la technologie soit encore loin d’être démocratisée : peu de personnes sont prêtes à mettre plus de 2000 euros dans un téléphone, aussi performant soit-il (à moins d’avoir le pouvoir d’achat et d’être fan).