Samsung pourrait abandonner Windows Phone 7 en 2012

Mine de rien, Samsung est un peu sur tous les fronts. Entre Google Android, Bada et Windows Phone 7, on peut même aller jusqu’à dire que les ingénieurs de la firme ne doivent plus savoir à quel saint se vouer. Maintenir trois plateformes simultanément, c’est plutôt chronophage mais cela pourrait prochainement changer. Car en effet, d’après SamFirmware, Samsung pourrait abandonner Windows Phone 7 dès l’année prochaine pour se recentrer sur Android et sur Bada. Bien sûr, il ne s’agit là que d’un bruit de couloir, mais il faut avouer que la nouvelle a de quoi surprendre.

Samsung pourrait abandonner Windows Phone 7 en 2012

D’autant plus qu’aux dernières nouvelles, Samsung souhaitait justement épauler encore un peu plus Microsoft et son Windows Phone 7. De même, il est aussi question que le constructeur coréen dévoile dans la semaine la toute première tablette tactile à embarquer Windows 8. Les deux firmes semblent donc plutôt proche l’une de l’autre et on peut bien évidemment se demander ce qui pourrait pousser Samsung à abandonner Windows Phone 7 dès l’année prochaine.

L’hypothèse sur laquelle semble tabler de nombreux sites, c’est que le constructeur coréen pourrait laisser tomber Windows Phone 7 au profit de sa plateforme mobile maison, à savoir Bada. Sachant que ce dernier rencontre pas mal de succès en France (il occupe actuellement la troisième place du podium), il serait plutôt logique que le constructeur cherche à l’imposer encore un peu plus sur le marché. Oui, mais si cette information s’avère exacte, alors cet abandon pourrait également être planifié par… Microsoft.

En effet, Windows 8 marque un changement de stratégie majeur dans l’histoire de la firme. Jusqu’à présent, Microsoft proposait un système d’exploitation pour nos ordinateurs et une plateforme mobile pour nos smartphones. Le prochain OS de la firme, nous le savons, intègrera nativement deux interfaces pour chacun de nos terminaux. Il sera ainsi possible d’en profiter sur nos bécanes, bien sûr, mais également sur nos tablettes tactiles et donc sur nos téléphones portables. Et là, je pense que vous comprenez où je veux en venir. A terme, l’éditeur pourrait se contenter de proposer une solution logicielle universelle (avec un soupçon de cloud derrière histoire que l’on puisse retrouver notre environnement de travail de n’importe où) capable de s’adapter en un clin d’oeil à son terminal. Nous n’aurions donc pas d’un côté Windows et de l’autre Windows Phone mais bel et bien un seul et unique Windows dont l’interface varierait en fonction de la machine sur laquelle il serait installé.

De mon point de vue, aussi perfectible soit-il, c’est dans cette direction que va Microsoft. Et nous devrions d’ailleurs en apprendre un peu plus sur le sujet puisque c’est cette semaine que va avoir lieu la fameuse BUILD que nous attendions tous avec impatience.

Via