Samsung poursuivi pour l’explosion d’un Galaxy Note 9

Samsung a lancé le Galaxy Note 7 au cours du deuxième trimestre de l’année 2016. Malheureusement, de nombreux smartphones de la série ont pris feu sans raison apparente au bout de quelques semaines après leur sortie. Par conséquent, le fabricant a été contraint de rappeler trois millions d’appareils la même année. Il y a quelques semaines, le Galaxy Note 9 a été lancé sur le marché. Plus récemment, New York Post a rapporté un premier cas d’auto combustion du produit similaire au drame de 2016.

Contre toute attente, le propriétaire du smartphone a traîné l’affaire en justice. De son côté, Samsung a ouvert une enquête pour déterminer les circonstances exactes du drame.

Galaxy Note 9 : image 8

Notons que le fabricant coréen a perdu des millions de dollars à cause du drame de 2016. Nous imaginons bien que la firme mettra tout en œuvre pour que l’histoire ne se répète pas.

L’appareil a subitement pris feu

Le 3 septembre dernier, Diane Chung, une agente immobilière New-Yorkaises a rapporté que son nouveau Galaxy Note 9 a soudainement pris feu dans son sac à main.

Selon les documents judiciaires, la femme se trouvait dans l’ascenseur lorsque son smartphone est devenu « extrêmement chaud ». C’est ainsi qu’elle a décidé de le ranger dans son sac à main.

Quelques secondes plus tard, elle entendit un sifflement sourd accompagné d’une épaisse fumée provenant de son sac : le smartphone avait pris feu.

La victime traine Samsung en justice

Lorsque son Galaxy Note 9 a pris feu, Diane a essayé de vider le contenu de son sac sur le sol et s’est brulé les doigts en saisissant l’appareil.

Malheureusement, le feu ne s’est toujours pas éteint lorsqu’elle est arrivée à sortir le smartphone de son sac. En effet, ce n’est que lorsqu’un passant l’a pris dans un chiffon pour le tremper dans un seau d’eau que les flammes se sont éteintes.

Selon Diane, ce fut une expérience traumatisante. De plus, elle n’a pas pu contacter ses clients à cause de ce drame. Par ailleurs, l’agente immobilière a demandé des dommages non spécifiés ainsi qu’une ordonnance restrictive pour interdire les ventes du Galaxy Note 9 sur le marché.

Le premier cas relevé depuis la sortie du smartphone

Pour le moment, nous n’avons relevé aucun autre cas de combustion du Galaxy Note 9 depuis sa sortie en fin août.

Il faudra donc attendre un peu pour connaitre les réelles causes de l’explosion du téléphone de Diane Chung.