Samsung produirait à nouveau des SoC pour Apple en 2018

Selon le site coréen The Investor, Apple et Samsung auraient finalement trouvé un arrangement pour relancer en 2018 leur deal à propos des processeurs équipant les iPhone. Samsung produirait donc de nouveau des SoC pour le compte d’Apple l’année prochaine, et ce alors même que la firme à la pomme lui avait tourné le dos en 2013, au profit de son rival Taïwanais TSMC.

Cette information va toutefois à l’encontre des dernières rumeurs, qui pointaient pour leur part de nouvelles tensions entre les deux géants de la Tech. Des tensions qui auraient été apaisées par la perspective de ce nouvel accord, entériné – semble-t-il – par la visite de Kwon Oh-hyun (l’un des trois CEO de Samsung) à Cupertino le mois dernier.

iphone-samsung

Finalement, Samsung produirait de nouveau des puces destinées aux iPhone, et ce à partir de 2018. Apple et la firme coréenne redeviendraient donc partenaires.

L’information transmise par The Investor parait en tout cas digne de confiance, selon les sources du quotidien, Samsung aurait acquis récemment plusieurs machines de lithographie à l’ultra-violet. Ces équipements dernier cri seraient vraisemblablement ajoutés aux chaînes de production de la firme, en vue de graver des puces en 7 nm dédiées uniquement aux iPhone.

Samsung et Apple déjà en affaire sur l’OLED

Comme le souligne le journal coréen, Samsung et Apple étaient déjà en lien depuis quelque temps sur la question de l’OLED. Apple se serait en effet tourné vers Samsung pour équiper ses prochains iPhone de dalles de ce type. Chose qui n’a d’ailleurs rien d’étonnant puisque le constructeur asiatique détient un large monopole (95% de parts de marché) sur l’OLED réservé aux terminaux mobiles.

Ce premier partenariat sur la question des écrans aurait cependant – et toujours selon The Investor – facilité les choses pour que les deux entités se serrent de nouveau la main sur la question des SoC. Faisant de l’iPhone cuvée 2018 un appareil finalement très coréen…

Pour rappel, Apple avait délaissé Samsung en 2013 pour s’allier à TSMC qui venait alors d’adopter la gravure 7 nm. Une finesse de gravure qui permet aux puces de réaliser de sérieuses économies d’énergie une fois en fonctionnement – augmentant de fait l’autonomie de l’appareil qui en est équipé.

Mots-clés appleiphonesamsung