Samsung reprend du poil de la bête, Apple peut trembler

Samsung a pendant longtemps régné en maître sur le secteur des smartphones, mais il doit désormais faire face à une concurrence particulièrement rude. Et si l’on en croit les cabinets IDC et Strategy Analytics, alors le géant sud-coréen serait justement en train de reprendre du poil de la bête.

Si le principal intéressé n’a pas encore communiqué ses chiffres, les deux cabinets cités un peu plus haut ont pu faire quelques estimations en s’appuyant sur diverses sources. Inutile de le préciser, mais elles sont à prendre avec la plus extrême des prudences, et ce même si les deux études semblent concorder.

Samsung vs Apple

Samsung serait repassé devant Apple en terme de parts de marché.

D’après IDC et Strategy Analytics, donc, Samsung aurait vendu entre 82,4 et 83,2 millions de téléphones sur le premier trimestre 2015, et donc sur les trois premiers mois de l’année.

Samsung devancerait Apple d’une courte tête

En s’appuyant sur les données communiquées par les autres constructeurs, ils estiment donc la part de marché de Samsung autour des 24%. Le coréen devancerait d’une courte tête son plus grand rival, Apple.

Ce dernier ne dépasserait effectivement pas les 18% de parts de marché.

Ces chiffres sont loin d’être anodins car les deux constructeurs étaient au coude à coude à la fin de l’année dernière. Il faut croire que les récents changements opérés par Samsung commencent à porter leurs fruits. Prometteur, d’autant que le constructeur vient de lancer deux nouveaux terminaux positionnés sur le haut de gamme.

Le Galaxy S6 et le Galaxy S6 Edge devraient lui permettre de creuser encore un peu plus l’écart.

Attention cependant car tout n’est pas rose pour le géant. En réalité, il aurait beaucoup de mal à trouver sa place sur les marchés asiatiques, et notamment en Chine. Le plus ironique, dans l’histoire, c’est que les produits Apple sont de plus en plus populaires là bas.

Ce qui n’a rien de surprenant puisque Samsung ne peut pas vraiment jouer la carte de la différenciation. Ses terminaux sont effectivement propulsés par la même plate-forme que ceux de Lenovo ou de Huawei.

Mots-clés applesamsung