Samsung travaille sur une nouvelle technologie oléophobique

Samsung a déposé un nouveau brevet relatif à un revêtement oléophobique auto-cicatrisant. Conçue pour les smartphones, la technologie devrait rendre nos écrans plus résistants et leur permettre de rester neufs pendant longtemps.

Comme son concurrent américain, c’est-à-dire Apple, Samsung dépose chaque année un grand nombre de brevets. Autant dire que le département R&D du géant coréen ne chôme pas. Un nouveau brevet repéré par Phonearena suggère l’intention du chaebol de nous proposer une nouvelle technologie oléophobique. Bien entendu, rien ne garantit que Samsung aille mettre en application le concept, mais il faut dire qu’il est réellement intéressant. D’autant plus que le but est de préserver l’état de l’écran de nos mobiles.

Certes, la plupart des appareils actuels proposent un revêtement oléophobique qui couvre la dalle d’affichage, mais la technologie envisagée par Samsung s’avère plus novatrice.

Une meilleure protection contre les rayures et les traces de doigts

Force est de constater que les fabricants font de leur mieux pour augmenter la résistance de l’écran de nos smartphones. Certains font à cet effet recours aux verres Corning Gorilla, alors que d’autres possèdent leur propre technologie de protection.

Toutefois, avec l’évolution des besoins des consommateurs qui privilégient de plus en plus les appareils de grande taille, la vulnérabilité augmente. À cela s’ajoute le fait que les marques projettent presque toutes de lancer des terminaux pliables. D’où la nécessité d’envisager des appareils dont l’écran supporte un certain degré de flexion.

Par le biais de cette technologie oléophobique, Samsung espère pouvoir offrir une protection supplémentaire contre les rayures en réduisant la friction entre la dalle et les objets extérieurs. Grâce au revêtement relativement lisse décrit par le brevet, les traces de doigts ne devraient pas constituer un problème, car celui-ci est en mesure de les éviter.

Un écran qui s’auto-répare

En plus de ces qualités, le document suggère la possibilité pour l’écran de se réparer automatiquement lorsque cela est nécessaire. Du coup, quand une anomalie se produit, une couche supplémentaire de protection contre les rayures sera fournie. La technologie a beau être réellement convaincante, cependant, on ne sait pas encore à quelle mesure l’écran peut se guérir.

Espérons tout de même que le premier smartphone pliable de Samsung profitera de cette technologie de nouvelle génération.

Mots-clés samsung