Samsung travaillerait sur des capteurs photo stabilisés

Samsung aurait l’intention, selon le Galaxy Club, d’équiper ses prochains flagships d’un capteur photo stabilisé. On ignore en revanche quels seront les premiers appareils à en profiter.

Pendant très longtemps, les systèmes de stabilisation physiques intégrés à nos smartphones se limitaient à leur optique. Puis, Vivo a lancé le X51, un smartphone doté d’un capteur… monté sur un vrai stabilisateur. Apple en a ensuite remis une couche avec l’iPhone 12 Pro Max en novembre, lui aussi équipé d’un système de ce type.

Crédits Unsplash

Samsung, de son côté, n’a pas encore exploré cette piste, mais cela pourrait changer prochainement.

Samsung travaillerait sur un capteur stabilisé

D’après le Galaxy Club, le géant coréen travaillerait en effet sur un tout nouveau système de stabilisation fonctionnement au niveau du capteur. L’idée serait ainsi de placer la pièce sur une nacelle mobile capable de compenser les éventuels micro mouvements de l’utilisateur.

Grâce à un tel système, il serait donc possible d’obtenir de meilleurs résultats en basse luminosité, mais aussi en vidéo.

Hasard ou pas, c’est également la semaine dernière que des rumeurs faisant état d’un possible partenariat entre Samsung et Olympus ont commencé à émerger. Olympus qui dispose d’un certain savoir-faire en matière de stabilisation et donc la réputation n’est plus à prouver.

Un capteur réservé aux Galaxy S22 ?

Toutefois, en l’état actuel des choses, ces informations sont à prendre avec un minimum de recul. On ignore en effet si Samsung travaille réellement sur un système de stabilisation de ce type et, si tel est le cas, rien ne dit de toute manière qu’il soit élaboré en partenariat avec Olympus.

Ce qui est sûr, en tout cas, c’est que si un tel système doit réellement voir le jour prochainement, alors il sera forcément introduit sur un appareil haut de gamme. Le Galaxy Note 21 risquant de louper le coche, il est donc possible qu’il ne soit pas mis en oeuvre avant l’année prochaine sur les Galaxy S22… à moins bien sûr que les prochains smartphones pliants de la marque ne jouent cette carte.

De notre côté, nous n’en mettrions en tout cas pas notre main à couper. Concevoir et produire un smartphone pliant n’a rien d’une partie de plaisir et un capteur stabilisé physiquement aurait forcément un impact sur les coûts de production. Des coûts déjà élevés en raison des technologies embarquées à bord de ces appareils.

Mots-clés samsung