Samsung : un téléphone de la marque aurait provoqué l’incendie d’une voiture

Samsung se retrouve une nouvelle fois dans une posture très délicate. Une femme accuse en effet un des appareils de la marque d’avoir provoqué l’incendie et la destruction de sa voiture. Le rapport préliminaire des pompiers semble aller dans son sens.

L’incident s’est déroulé dans la ville de Détroit à la fin du mois de mai.

Incendie Hoverboard

La plaignante se trouvait à bord de son véhicule, en compagnie de ses deux téléphones, un Galaxy S4 et un Galaxy S8, lorsque de la fumée a commencé à s’échapper de l’un d’entre eux.

Une voiture détruite par un incendie

Inquiète, la femme s’est immédiatement immobilisée sur le bas côté, mais le téléphone a pris feu et l’incendie s’est rapidement étendue aux sièges avant du véhicule. Fort heureusement pour aller, la conductrice est parvenue à détacher sa ceinture de sécurité et à sortir de la voiture avant que les flammes ne se répandent à travers tout l’habitacle.

WXYZ, une chaîne locale affiliée à ABC a eu l’occasion de s’entretenir longuement avec la conductrice et elle a ensuite contacté le département des pompiers de Détroit pour avoir son point de vue sur l’incident.

D’après la chaîne, un des représentants du département a confirmé toute l’histoire de l’infortunée, mais les pompiers ne savent pas encore quel téléphone a provoqué l’incendie. L’enquête est toujours en cours.

Un téléphone de Samsung en cause ?

La conductrice, de son côté, a pris un avocat et ce dernier a déclaré que la femme avait beaucoup de mal à dormir et souffrait d’une grande détresse émotionnelle suite à l’incendie. Il a également indiqué avoir contacté le constructeur coréen. Ce dernier aurait d’ailleurs dépêché une équipe sur place afin d’examiner la voiture et les restes calcinés de ses téléphones.

En parallèle, Samsung a également publié un communiqué de presse revenant sur l’incident : “Nous accordons beaucoup d’importance à la qualité et la sécurité des millions de téléphones Samsung présents aux Etats-UYnis. Nous sommes impatients de mener une enquête complète sur cette affaire et jusqu’à ce que nous soyons en mesure d’examiner toutes les preuves, il est impossible de déterminer la véritable cause de l’incident”.

En dépit de la gravité des faits, aucune plainte n’a encore été déposée. Maintenant, il faut reconnaître que cette affaire ne tombe pas au meilleur moment pour la marque. Les problèmes rencontrés par le Galaxy Note 7 sont en effet encore dans toutes les mémoires, et le terminal est toujours interdit de circulation aux Etats-Unis.

Mots-clés samsung