Samsung va construire un centre de recherche et de développement stratégique au Vietnam

Le géant technologique sud-coréen Samsung a fait une annonce importante le lundi 2 mars 2020, comme nous le rapporte Reuters. En effet, l’entreprise a inauguré la construction d’un centre de recherche et de développement dans le quartier de Tay Ho, à Hanoi, au Vietnam. L’inauguration des travaux, qui était initialement prévue pour le samedi 29 février 2020, a été officialisée lundi par le gouvernement, à cause les craintes liées au coronavirus.

Ce centre de R&D, un bâtiment qui sera construit sur une surface de 11.603 m2 et comportant 16 étages, devrait être achevé d’ici la fin de 2022. Et pour parvenir à cette fin, Samsung ne lésine pas sur les moyens et a investi pas moins de 220 millions de dollars dans ce chantier. Jusqu’ici, l’investissement du groupe Samsung au Vietnam représente plus de 17 milliards de dollars, avec une première usine de téléphonie mobile établie dans la province de Bac Ninh en 2008 suivi, plus tard, d’une seconde usine dans la province de Thai Nguyen.

Avec ce nouveau centre de R&D, non seulement Samsung veut renforcer son empreinte au Vietnam, pressenti comme le futur rival de la Chine dans l’industrie électronique, mais le groupe souhaite également en faire une base stratégique pour le développement de ses produits de haute technologie.

Intelligence artificielle, Internet des objets, big data, 5G…

Samsung Vietnam a déclaré dans un communiqué que ce centre « sera le plus grand du genre en Asie du Sud-Est et améliorera la capacité de recherche de l’entreprise dans des domaines tels que l’IA, l’IoT, le big data et la 5G ».

Le directeur général de Samsung Vietnam, Choi Joo Hoo, renforce cet état d’esprit en commentant que :

Le développement d’un nouveau centre de recherche et développement est une étape stratégique dans l’histoire des investissements de Samsung au Vietnam. C’est également là que nous réalisons notre engagement à contribuer au développement de la science et de la technologie au Vietnam par la formation et le développement de ressources humaines talentueuses dans le domaine de la haute technologie.

À quel point le coronavirus affectera-t-il les relations économiques entre le Vietnam et la Corée du Sud ?

Bien que cet investissement soit à la fois prolifique pour Samsung et pour le Vietnam, la crise sanitaire actuelle liée au coronavirus pourrait se faire sentir, du moins sur l’économie du pays. En effet, le Vietnam a récemment annoncé ne plus recevoir de touristes provenant des zones touchées par le coronavirus en Corée du Sud. Le gouvernement a même déclaré le vendredi 28 février dernier qu’il suspendait les voyages sans visa pour les Sud-Coréens à compter du samedi 29 février 2020. Or, c’est de la Corée du Sud que vient le deuxième plus grand groupe de touristes visitant le Vietnam après la Chine.

Par ailleurs, il semblerait que Samsung ne soit pas le seul à multiplier les investissements au Vietnam. Le premier ministre vietnamien Nguyên Xuân Phu a effectivement déclaré lors d’une rencontre avec des industriels sud-coréens à Séoul, en novembre 2019 que les investissements des sociétés KIA, LG et Hyundai au Vietnam ont été fructueux.