Samsung va désactiver les Galaxy Note 7 en Malaisie et aux Etats-Unis

Samsung vient de faire une étrange annonce à certains de ses clients. La firme a en effet décidé de désactiver tous les Galaxy Note 7 encore en circulation en Malaisie et aux Etats-Unis. Et ce dès le 31 décembre prochain. Toute la question est évidemment de savoir si elle compte faire la même chose sur les autres marchés.

Lorsque le géant sud-coréen a décidé de mettre un terme définitif à la production de sa phablette, il a invité tous ses clients à se rapprocher de ses services afin de procéder au remplacement ou au remboursement du terminal.

Désactivation Note 7

Samsung va désactiver les Galaxy Note 7 encore en circulation en Malaisie.

Tout le monde n’a cependant pas obtempéré et de nombreuses personnes continuent d’utiliser le terminal malgré les risques encourus.

Samsung lance une ultime offensive pour mettre un terme à la mésaventure du Galaxy Note 7

Samsung a tout tenté pour les remettre dans le rang. Il a même bridé l’autonomie de leur terminal afin de limiter autant que possible le risque de surchauffe et d’explosion. Cette stratégie n’a malheureusement pas porté ses fruits et certains irréductibles refusent ainsi de renvoyer leur téléphone.

C’est un véritable problème pour la marque et c’est précisément ce qui a poussé sa division malaisienne à prendre le taureau par les cornes et à ordonner la désactivation pure et simple de tous les Galaxy Note 7 encore en circulation sur le territoire.

Cette dernière a donc poussé une notification sur ces appareils afin de prévenir leur propriétaire de ses intentions.

Samsung va ainsi déployer un ultime patch le 31 décembre afin de limiter la batterie des appareils à un seuil de… 0 %. Lorsqu’il sera installé sur ces terminaux, ces derniers ne pourront donc plus être rechargés ni rallumés.

La même chose chez nous pour bientôt ?

Dans son message, la firme invite donc ses clients à sauvegarder leurs données dans les plus brefs délais et à se rapprocher de son service client afin de procéder au remplacement de l’appareil. Passé le 31 décembre, toutes les données stockées sur ces Galaxy Note 7 seront perdues à tout jamais.

Concernant les Etats-Unis, la situation est un peu différente car les seuls modèles concernés sont ceux commercialisés par T-Mobile. En outre, le patch concerné est en cours de déploiement.

Pour le moment, Samsung n’a rien annoncé pour les autres marchés, mais il ne serait pas surprenant que la marque procède de la même manière en Europe. La phablette représente un risque réel et elle ne peut pas se permettre de laisser des centaines de téléphones dangereux en circulation.

Moralité, si vous utilisez encore un Galaxy Note 7, alors il sera judicieux de prendre contact avec Samsung dans les plus brefs délais.