Samsung va limiter la charge du Galaxy Note 7 à 60 % à partir de lundi

Samsung vient de faire une annonce de première importance. La firme va déployer dès lundi un patch en OTA sur tous les Galaxy Note 7 encore en circulation afin de limiter la capacité de charge de leur batterie à 60 %. Pourquoi ? Pour limiter autant que possible le risque d’explosion, et aussi pour pousser ses clients à passer par son programme de rappel.

La firme coréenne fait actuellement face à la pire crise de son histoire. Les problèmes rencontrés par sa dernière phablette ont considérablement terni son image et ils l’ont surtout contraint à tirer un trait définitif sur ce qui aurait pu être un de ses plus beaux succès.

60 % Galaxy Note 7

Samsung va déployer un patch sur les Galaxy Note 7 européen dès lundi.

Après de nombreux rebondissements, Samsung a effectivement choisi de mettre un terme à la production du Galaxy Note 7 et de lancer un vaste programme d’échange afin de récupérer tous les appareils en circulation.

33% des Galaxy Note 7 vendus en Europe seraient encore en circulation

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, tous les clients de la marque n’ont pas forcément répondu présents. En réalité, selon BGR, 33 % des terminaux européens seraient toujours en circulation.

C’est évidemment un problème puisque l’on parle ici d’un téléphone qui est susceptible de prendre feu et donc de provoquer des incendies.

Face à la situation, Samsung a donc décidé de prendre le taureau par les cornes et de déployer dès lundi un nouveau patch sur tous les terminaux de la flotte. Comme indiqué un peu plus haut, ce dernier n’apportera pas d’améliorations flagrantes et il se contentera finalement de limiter la charge de la batterie du terminal à 60 %.

Il est d’ailleurs important de signaler que cette décision ne vient pas de la maison mère, mais de la division européenne de la marque.

Le patch sera déployé en OTA dès lundi matin

Autre détail qui a son importance, le communiqué de presse de l’entreprise stipule très clairement que cette mesure sera « la dernière prise par l’entreprise pour réduire les risques ». En d’autres termes, elle n’a pas l’intention de descendre en dessous de cette limite ni même de bloquer les terminaux à distance, comme le laissaient entendre certaines rumeurs.

Du moins pour le moment. Il faut effectivement rappeler que Samsung n’a pas encore réussi à déterminer les origines du dysfonctionnement qui a touché le Galaxy Note 7. En réalité, JK Shin a même déclaré qu’il était possible que la batterie ne soit pas en cause.

Cela veut aussi dire que cette mesure ne supprime pas le risque d’explosion induit par le téléphone. Si vous avez conservé votre Galaxy Note 7, il est donc primordial de contacter le service client afin de procéder à son échange. Pour le faire, il suffit de vous rendre à cette adresse et de vous laisser guider.