Tesla veut booster l’autonomie de ses voitures électriques

Tesla fait partie des constructeurs de voitures électriques les plus connus actuellement. L’un de ses points forts est que la compagnie n’arrête pas d’améliorer ses produits, tant au niveau matériel qu’au niveau logiciel. Lors de l’Assemblée Générale des actionnaires de l’entreprise vers le début de l’année, son PDG Elon Musk avait déclaré qu’il s’attendait à ce que les voitures électriques Tesla atteignent bientôt une autonomie de 400 miles ou environ 644 km.

Au moment de la déclaration de Musk, le Model S « Long Range » était la voiture de la marque à avoir la plus grande autonomie en termes de distance parcourue et elle pouvait rouler jusqu’à 596 km selon la norme EPA. Une amélioration a ensuite suivi et le modèle a été rebaptisé Model S Long Range Plus avec une autonomie EPA de 628 km. Selon les informations, une mise à jour au niveau du logiciel aurait permis cette augmentation.

Crédits Pixabay

Dernièrement, il semblerait que la compagnie d’Elon Musk prévoit également une amélioration au niveau matériel afin d’augmenter une fois de plus l’autonomie du Model S et de ses voitures en général.

Les détails techniques

Quelques détails techniques concernant l’amélioration matérielle projetée par Tesla ont été révélés par Jason Hughes qui est un hacker bien connu spécialisé dans les produits Tesla.

Hughes s’est penché sur les dernières mises à jour du système de gestion de batterie de Tesla et a découvert que la compagnie travaillait sur une nouvelle configuration du pack de batterie.

D’après ce que Hughes a découvert, la nouvelle configuration sera composée de 108 cellules formant un pack de 450 V avec une capacité d’énergie utilisable de 109 kWh. Un tel pack utilisé dans un Model S pourrait permettre d’atteindre une autonomie de 644 km.

Hughes a toutefois indiqué que cette nouvelle architecture signifie de nouveaux packs pour tous les modèles de Tesla.

Une bonne idée ?

D’après le site Electrek, un pack de batterie plus gros pour une voiture électrique ne devrait pas être une priorité. Ce qui serait important à court terme ce serait de pouvoir offrir une recharge plus rapide et plus pratique. Toutefois, selon le site, cette nouvelle architecture proposée par Tesla pourrait simplement avoir comme objectif d’emmagasiner plus d’énergie dans un pack ayant la même taille.

Selon Electrek toujours, à long terme, il serait effectivement intéressant d’avoir des voitures électriques avec une autonomie de plus de 644 km. Cela pourrait changer la perception des utilisateurs qui pensent que les voitures électriques ne peuvent pas aller très loin.

En tout cas, à ce stade, les  utilisateurs ne vont pas refuser une voiture électrique avec une autonomie plus élevée. Cela aura au moins l’avantage de diminuer la crainte de tomber en panne d’énergie entre deux recharges.

Mots-clés tesla