Samsung veut démocratiser les modules photo doubles grâce à la technologie ISOCELL

Samsung a visiblement l’intention de démocratiser les modules photo doubles et l’entreprise vient ainsi de lever le voile sur un nouveau capteur ISOCELL pensé pour les appareils d’entrée et de milieu de gamme.

Samsung a toujours été un constructeur très prolifique et le groupe est ainsi à la tête de plusieurs divisions différentes. Certaines se focalisent sur les dalles et les écrans, d’autres sur les appareils nomades, d’autres encore sur les semi-conducteurs.

Galaxy Note 8 : image 14

En parallèle, le constructeur a également lancé une division chargée du développement de capteurs photo.

Samsung, une gamme de modules photo complète

Cette dernière vient donc de présenter une nouvelle gamme composée de quatre modules différents : ISOCELL Fast, ISOCELL Slim, ISOCELL Bright et ISOCELL Dual.

Le dernier module de la liste est sans doute le plus intéressant de la liste.

Comme son nom le laisse supposer, ce module regroupera en effet deux optiques et deux capteurs placés côte à côte. Grâce à cette architecture, il sera capable de générer des flous d’arrière-plan (bokeh) et il nous aidera ainsi à faire ressortir les sujets photographiés.

Ce n’est pas le plus intéressant cependant, car ce module sera aussi accompagné d’un algorithme de traitement spécialement optimisé pour les processeurs dotés d’une faible puissance de calcul et il sera donc capable de fonctionner sur les configurations les plus modestes.

Des modules capables de fonctionner sur de petites configurations

En d’autres termes, le module ISOCELL Dual permettra à la marque coréenne d’intégrer un module double à ses appareils d’entrée et de milieu de gamme.

L’algorithme ne sera cependant pas sans limites et il ne sera ainsi pas capable de fonctionner sur de grosses définitions. Les modules de la gamme devront ainsi se composer, au mieux, d’un capteur de 13 millions de pixels et d’un second capteur de 5 millions de pixels, ou bien de deux capteurs de 8 millions de pixels.

Si Samsung souhaite démocratiser les modules doubles, ce n’est pas uniquement pour les beaux yeux des consommateurs. Les constructeurs chinois font de plus en plus d’émules et leurs appareils sont souvent équipés de modules de ce type. Le constructeur n’a donc pas le choix et il doit ainsi miser lui aussi sur ces composants pour rester compétitif.

Mots-clés samsung