Samsung vient de lancer le Galaxy Win 2 au Brésil

Samsung compte pas mal de terminaux à son catalogue et il n’est visiblement pas prêt de se calmer. Loin de là même puisqu’il vient de lever le voile sur un nouveau téléphone destiné au marché brésilien. Son nom ? Le Galaxy Win 2, et il succède évidemment au premier modèle avec une fiche technique qui s’en rapproche et qui ne vous laissera sans doute pas un souvenir impérissable.

Et en même temps, il n’y a pas que le haut de gamme dans la vie, non ? Carrément pas, et le Win 2 en est la preuve vivante puisqu’il se positionne plutôt sur le milieu de gamme. Il vient donc taquiner le Moto G sur son terrain.

Samsung Galaxy Win 2 : image 1

Le Galaxy Win 2 vu de face.

Esthétiquement parlant, pas de grosse surprise, c’est un Samsung. Le fameux bouton physique est donc de la partie, encadré par les deux boutons sensitifs habituels. Les lignes ne changent pas et il rappelle finalement tous les derniers téléphones produits par le géant sud-coréen.

Enfin mis à part le Galaxy S6 et le Galaxy S6 Edge, bien sûr.

Une fiche technique correcte et deux variantes au choix

Sa fiche technique n’est pas inoubliable, mais elle s’en sort tout de même avec tous les honneurs. Au programme, donc, un écran de 4,5 pouces capable d’afficher une définition en 800×480, un processeur composé de quatre coeurs cadencés à 1,2 GHz, 1 Go de mémoire vive et 8 Go de stockage… extensible. Oui, un port micro SD sera effectivement de la partie et c’est plutôt une bonne nouvelle quand on y pense.

Pour le reste, eh bien il faut aussi compter sur un capteur de 5 millions de pixels, une caméra frontale de 2 millions de pixels et une batterie de 2 000 mAh.

Le tout dans un boitier relativement compact (131 x 68,1 x 8,8 mm) et pour un poids ne dépassant pas les 130 grammes. Avec deux ports pour carte SIM et la 4G, bien sûr, sans oublier un zeste de KitKat par dessus.

Le Galaxy Win 2 se décline en deux variantes. La première sera proposé à 233 dollars, contre 249 dollars pour la seconde. La différence entre les deux ? La deuxième embarque aussi la télévision.

Reste à savoir si le terminal sortira ou non du territoire brésilien…