Samsung vient de présenter l’Exynos 8890 !

Samsung a encore frappé. Le géant sud-coréen vient effectivement de lever le voile sur un nouveau SoC positionné sur le haut de gamme, et plus précisément sur l’Exynos 8890. Ce nom ne vous dit rien ? Logique, car la puce était aussi désignée sous la référence M1. Oui, et autant vous prévenir de suite, elle ne manque pas d’atouts pour séduire.

Cette puce a beaucoup fait parler d’elle au fil de ces dernières semaines et si elle a été évoquée à de nombreuses reprises par la marque, il restait encore de nombreuses inconnues dans l’équation.

Exynos 8890

Samsung vient de présenter sa nouvelle puce haut de gamme.

La première chose à savoir, au sujet de ce nouvel Exynos, c’est qu’il est gravé en 14nm FinFET.

L’Exynos 8890 serait 30% plus puissant que la génération précédente

Il regroupe différents composants, bien sûr, et il embarque notamment un CPU assez particulier. Ce n’est même rien de le dire car il se compose de huit coeurs répartis en deux clusters avec quatre coeurs A53 d’un côté et… quatre coeurs maison de l’autre.

Samsung a effectivement fait le choix de concevoir un nouveau processeur en se basant sur une architecture 64-bit ARMv8 et c’est la première fois que la marque tente sa chance de son côté. Cela veut aussi dire que l’Exynos 8890 risque d’être très attendu au tournant.

Derrière, le constructeur a aussi intégré un GPU Mali-T880 MP12 soit le tout dernier chipset graphique produit par ARM. Il est censé offrir des performances 1,8 fois plus élevées que le Mali-T760 tout en consommant 40% d’énergie en moins.

D’après le communiqué de presse publié ce matin, l’Exynos 8890 devrait être 30% plus puissant que l’Exynos 7420. Il consommerait aussi 10% d’énergie en moins.

Le constructeur a intégré en plus un modem capable de se connecter à des réseaux 4G de catégorie 12 ou 13, pour des débits théoriques pouvant atteindre les 600 Mbps en download et en upload.

La production de masse de l’Exynos 8890 démarrera avant la fin de l’année. Les premiers téléphones à en profiter devraient donc arriver en début d’année prochaine et le Galaxy S7 sera sans doute le premier terminal à intégrer cette nouvelle puce.

C’est en tout cas ce qui se murmure dans les milieux autorisés depuis plusieurs semaines. Attention cependant car cette puce ne sera vraisemblablement pas proposée sur tous les marchés.

Mots-clés exynos m1samsung