Samus de retour sur Nintendo Switch avec Metroid Dread

Voilà un univers que l’on n’avait pas vu dans un nouveau jeu original il y a bien des années.

Si Metroid Prime 4 est toujours porté disparu – mais est bel et bien en développement selon les dires de Shinya Takahashi – Nintendo a profité de son Direct spécial E3 pour dévoiler Metroid Dread, un nouvel épisode de la franchise prévu sur Nintendo Switch pour l’automne prochain.

Une image de Metroid Dread
Nintendo

Retour aux sources, 19 ans après

Yoshio Sakamoto, producteur et designer historique de la franchise, reprend du service sur ce nouvel épisode développé en collaboration avec le studio espagnol MercurySteam, déjà à l’oeuvre sur le précédent jeu de la franchise Metroid: Samus Returns sorti sur Nintendo 3DS en 2017.

L’histoire de Samus continue après les événements de Metroid Fusion tandis qu’elle se rend sur la planète ZDR pour enquêter sur une mystérieuse transmission envoyée à la Fédération galactique.

Cette planète reculée regorge de formes de vie redoutables et de dangers mécaniques. Samus est aujourd’hui plus agile et puissante que jamais, mais sera-t-elle de taille face aux menaces qui hantent les profondeurs de ZDR ?

Décrit comme accessible à la fois pour les fans de la série mais également pour les néophytes, Metroid Dread revient ainsi aux sources de la source et propose un gameplay se déroulant sur un plan en deux dimensions. Il devient ainsi le premier jeu Metroid a reprendre cette formule historique en 19 ans (!), se plaçant comme une suite directe au Metroid Fusion sorti en 2002 sur Game Boy Advance.

E.M.M.I. à tout prix

Metroid Dread introduit de nouvelles aptitudes pour la combinaison de Samus qui devrait ajouter de nouvelles dimensions au gameplay d’exploration. Il sera ainsi possible de grimper aux murs et au plafond grâce au Spider Magnet, mais également d’user d’un camouflage pour se rendre invisible aux yeux des ennemis.

Ces derniers occupent une place importante au sein de la bande-annonce du jeu en tant que personnages à part entière : des robots quadrupèdes appelé E.M.M.I. qui chasseront Samus en permanence dans les différences zones du jeu. Il faudra user de cette nouvelle panoplie de gadgets pour éviter à tout prix une éventuelle rencontre, forcément fatale pour Samus. Le mouvement de contre au corps-à-corps hérité de Samus Returns fait également son retour dans Metroid Dread.

La sortie de Metroid Dread est prévue pour le 8 octobre prochain, exclusivement sur Nintendo Switch au tarif de 59,99€. Une édition collector comprenant un steelbook, 5 cartes holographiques et un artbook de 198 pages sera proposée. Et parce que Nintendo ne loupe jamais une occasion pour aligner les amiibos, la nouvelle combinaison de Samus et le fameux E.M.M.I. accompagneront également la sortie du titre.