Sandisk vient de battre tous les records de vitesse avec cette carte microSD

Sandisk vient de frapper très fort. L’entreprise a effectivement profité du Mobile World Congress 2016 pour lever le voile sur une nouvelle carte micro SD Extreme Pro capable d’atteindre un débit maximal de 275 Mo/s en lecture et de 100 Mo/s en écriture ! Il s’agit d’un tout nouveau record et ces débits offrent de belles perspectives, notamment pour les vidéos 4K.

Le fabricant a toujours attendu le MWC pour faire ses plus belles annonces. L’année dernière, il avait d’ailleurs fait sensation en présentant la première carte micro SD de 200 Go du marché.

Sandisk MWC

Sandisk vient de présenter une nouvelle carte micro SD ultra rapide.

Cette fois, il a décidé de se concentrer sur la vitesse avec la nouvelle Extreme Pro.

275 Mo/s de débit en lecture pour la nouvelle Extreme Pro

Comme indiqué un peu plus haut, cette carte atteint un débit maximal de 275 Mo/s en lecture et de 100 Mo/s en écriture. Elle fait donc encore mieux que la Lexar Professional 1800x qui atteint pour sa part les 270 Mo/s en écriture.

Sans surprise, cette nouvelle carte est conforme aux spécifications UHS-II. Cette norme succède à l’UHS-I (incroyable) et elle ajoute une seconde rangée de connecteurs sur la carte. Cela veut aussi dire que tous les lecteurs du marché ne sont pas forcément compatibles.

La carte de Sandisk est aussi de classe 3 et ses débits minimaux ne descendront pas en dessous des 30 Mo/s. Elle est donc parfaitement adaptée à l’enregistrement de vidéos en 4K et cela devrait faire très plaisir à tous ceux qui sont équipés d’un smartphone dont le capteur est capable d’atteindre cette définition.

Attendue pour le second trimestre 2016, la nouvelle carte micro SD de Sandisk se déclinera en deux capacités de stockage différentes.

Lancement au deuxième trimestre, avec deux versions au choix

La première atteindra les 64 Go et elle sera proposé à 160 €, la seconde montera à 128 Go et elle coûtera 320 €. Leur prix de vente est assez haut mais elles seront toutes les deux livrées avec un lecteur USB 3.0.

Il faut rappeler que Sandisk a ouvert ses portes à la fin des années 80. L’entreprise a été fondée par Eli Harari, un spécialiste en mémoire et elle a procédé à plusieurs acquisitions au fil des années.

En 2006, elle a notamment mis la main sur M-Systems pour 1,35 milliard de dollars et elle a remis le couvert en 2013 avec SMART Storage Sustems et en 2014 avec Fusion-io.

En octobre 2015, la société a été rachetée à son tour par une entreprise que vous connaissez forcément puisqu’il s’agit de… Western Digital.

Mots-clés mwcmwc 2016sandisk