Sans grosse surprise, un troisième trimestre florissant chez Amazon, choyé par la pandémie

Amazon a récemment publié les chiffres concernant ses résultats sur le troisième trimestre 2020. Le géant de la vente en ligne annonce ainsi un revenu net d’environ 6,33 milliards de dollars. L’entreprise a donc vu son revenu net tripler, en comparaison avec ceux de l’année dernière, avec près de 2,13 milliards de dollars engrangés au troisième trimestre 2019.

On peut dire que cette conséquente embellie n’est pas étrangère à la situation sanitaire actuelle et quelque part on s’y attendait. En effet, dans le contexte du COVID-19 et des différentes mesures de limitation de la propagation de la maladie, les habitudes de consommation ont sensiblement changé.

Les entrepôts d'Amazon

Photo de Bryan Angelo – Unsplash

Limités dans leurs déplacements et confinés à domicile, les consommateurs se tournent vers les plateformes en ligne pour faire leurs achats, au profit des spécialistes de ce segment, Amazon au premier rang.

Les Prime Days n’ont pas eu trop d’impact sur cette embellie

Même si Amazon a revu sa stratégie commerciale durant ces derniers mois afin de stabiliser ses activités, notamment en décalant son évènement annuel Amazon Prime Day, les revenus engrangés via l’opération n’ont pas tellement affecté l’embonpoint de la firme sur ce troisième trimestre.

Habituellement organisés au mois de juillet, pour lui permettre d’optimiser ses ventes sur une période où le trafic est assez faible, l’entreprise a finalement programmé les Prime Days pour le mois d’octobre, sauf sur le marché indien, en raison de la pandémie actuelle. Justement, le contexte sanitaire a fait que les ventes sont restées soutenues.

Ainsi, même sans cet événement clé, Amazon a réalisé des ventes nettes de près de 96,1 milliards de dollars sur le précédent trimestre. À noter qu’en 2019, les chiffres du troisième trimestre étaient à près de 70 milliards de dollars.

Amazon reste confiant pour les périodes de fin d’année

Amazon compte continuer sur cette lancée sur le dernier trimestre, avec la période des fêtes de fin d’année. D’ailleurs, la plateforme pense augmenter ses effectifs avec le recrutement de près de 100 000 agents saisonniers pour absorber les demandes à venir.

La plateforme prévoit en effet une augmentation conséquente importante du volume de commandes sur les prochaines semaines. Son PDG, Jeff Bezos, a déjà indiqué dans un communiqué de presse un accroissement du nombre d’utilisateurs effectuant des achats anticipés de cadeaux de Noël.

Mots-clés amazon