Sans surprise aucune, Activision officialise Call of Duty Black Ops 4

Nous en avions parlé il y a quelques semaines, les rumeurs autour du prochain Call of Duty commençaient à se faire de plus en plus présentes sur le net et tous les indicateurs pointaient vers un nouvel épisode de la série des Black Ops.

C’est désormais tout ce qu’il y a de plus officiel, le prochain CoD sera bien un certain Black Ops IV (ou IIII, comme se plaît à l’écrire Activision). Un secret de polichinelle que l’éditeur californien a trahi hier au travers d’un tweet sur la page Twitter officielle de sa célèbre franchise. Un tweet rachitique accompagné d’une brève vidéo d’introduction qui ne nous apprend strictement rien sur le jeu, sinon qu’il est attendu pour le 12 octobre prochain.

C’est officiel, le prochain Call of Duty sera bien un nouvel épisode de la série des Black Ops. La présentation du titre est quant à elle calée au 17 mai prochain.

Activision a prévu un événement dédié à la présentation de son nouveau FPS. Il est calé au 17 mai. Il faudra donc s’armer de patience pour en savoir plus sur le titre, qui sortira sur PC, Xbox One et PlayStation 4. Certains bruits de couloir faisaient mention d’un portage sur Switch, mais aucune information officielle n’est de sortie à ce propos…

L’archétype de la non-surprise sera-t-il capable… de nous surprendre ?

Si l’arrivée d’un nouveau Call of Duty est loin (du fait de ce stupide système de sortie annuel), d’être un événement, que faut-il attendre de ce fameux Black Ops IV ?

Pour l’instant difficile à dire, d’autant qu’Activision ne donne absolument aucune info sur le jeu en lui même, si ce n’est une mention « Oubliez ce que vous savez » aussi énigmatique que marketing. Si l’on se fie à ce qui a été dit au sujet de ce nouvel épisode – et attention,  il ne s’agit que de rumeurs – le titre se voudrait réaliste et chercherait à conserver le gameplay « boots on the ground » initié par Call of Duty WWII. Certains évoquaient même un contexte contemporain avec une ambiance proche de ce que Modern Warfare proposait dans ses jeunes années.

De pures spéculations qui vous toutefois dans le sens de la série des Black Ops (du moins si l’on excepte le troisième épisode et son incroyable imbroglio scénaristique), qui proposait jadis une expérience relativement plaisante à base de flash back et de séquences crédibles retraçant certains faits d’armes assez peu glorieux des États-Unis.

Sans être particulièrement pressés d’en savoir plus, espérons qu’Activision ait la bonne idée de continuer dans cette direction… en laissant au passage les doubles sauts, les fusils rose bonbon et les jetpacks au placard.