Sans surprise aucune, Nvidia annonce sa GTX 1080 Ti

Tout le monde s’y attendait, Nvidia l’a fait. C’est sans surprise que la firme au caméléon achève le déploiement de sa gamme de cartes graphiques de la génération Pascal, en annonçant à l’occasion de la GDC (Game Developpers Conference, se tenant depuis lundi à San Francisco) sa fameuse et très attendue Geforce GTX 1080 Ti.

Sans trahir de secrets, la carte est clairement positionnée sur le haut de gamme avec un tarif conseillé de 699 dollars hors taxes pour sa version Founder’s Edition. Pour ce prix la belle embarque une puce qui fait plus envie que pitié, en l’occurrence la GP 102, qui équipe également sa grande sœur la Titan X (Pascal) lancée l’été dernier.

NVIDIA-GeForce-GTX-1080-Ti

C’est à l’occasion du GDC 2017 que Nvidia a annoncé sa GTX 1080 Ti, à un tarif conseillé de 699 dollars.

Avec une telle puce la nouvelle carte de Nvidia a de quoi faire de l’ombre à la Titan X, légèrement plus puissante il est vrai, mais surtout nettement plus chère puisque vendue à près de 1300 euros en France. La GTX 1080 Ti propose donc – comme son aïeule la 980 Ti en son temps – un excellent compromis, suffisant du moins pour faire perdre à la Titan X de son intérêt.

La Geforce GTX 1080 Ti : une carte graphique de (très) haute volée…

Mais assez dégoisé, penchons-nous sur ce que ce petit monstre de technologie a dans le ventre.

De ce côté pas de surprise non plus, Nvidia tape très fort (encore une fois) avec une puce GP 102 légèrement bridée par rapport à sa celle présente sur la dernière Titan X, certes, mais qui conserve malgré tout l’essentiel pour faire la différence.

On retrouve ainsi 3584 cœurs CUDA, 224 unités de texturing et 88 ROPs couplés à un bus de 352 bits (contre 96 et un bus de 384 bits sur la Titan X seconde génération), en ce qui concerne l’interface mémoire. D’ailleurs à propos de mémoire, même idée pour ce qui est de la VRAM : la 1080 Ti embarque 11 Go de GDDR5X, contre 12 Go du même type pour sa grande sœur.

Pour le reste la nouvelle carte des verts affiche une fréquence “Boost” cadencée à 1600 Mhz, avec une possibilité d’overclocker le tout à 2 Ghz si le besoin s’en fait sentir. La fréquence de base n’est quant à elle pas précisée.

Terminons en évoquant la fréquence mémoire qui se trouve pour sa part calée à 1375 MHz, de quoi permettre à la 1080 Ti d’afficher des performances 35% plus importantes que la GTX 1080 et 78% supérieures à la désormais “petite” GTX 1070.

Mots-clés nvidia