Sarahah, la messagerie qui promet un anonymat total

Sarahah fait beaucoup parler d’elle depuis quelques temps et cela n’a rien d’étonnant, car cette application sociale a été pensée pour détrôner Facebook, WhatsApp, Snapshat et consorts. Sa politique ? Miser sur l’anonymat et la franchise. La stratégie semble fonctionner puisqu’il fait carton depuis quelque temps auprès des ados. Les parents sont cependant inquiets, car l’outil donne parfois lieu à du harcèlement.

Sarahah qui signifie « honnêteté » en arabe est le fruit de l’exploit d’un développeur saoudien, Zain al Abidin Tawfiq. Au début, l’application était destinée à permettre aux internautes d’exprimer le désarroi pour leur patron sans pour autant avoir une crainte de sanction.

Justice Cancer Smartphone

Crée en 2016, Sarahah n’était à l’époque qu’un simple site web.

Sarahah, un succès insolent

Actuellement, l’application recense plus de 14 millions d’utilisateurs répartis aux quatre coins du monde.

Sarahah n’a pas tout de suite connu le succès que son concepteur espérait. De ce fait, il a essayé d’élargir la cible en ne se limitant plus à une communauté d’employés.

Le service est désormais devenu un outil servant à envoyer des critiques “constructives” à ses amis tout en restant dans l’anonymat.

Afin de promouvoir au mieux le concept, Zain al Abidin Tawfiq a affirmé avoir fait appel à un « influenceur » arabe. C’est ce dernier qui a donné un coup de pouce au site avant qu’il se propage « comme un virus ». Les pays arabophones, en l’occurrence le Liban et la Tunisie, ont été les premiers à être atteints. Quand sa popularité a atteint l’Égypte au début de l’année 2017, le site recensait plus de 3 millions de membres.

C’est à partir de ce moment que son éditeur a décidé d’entamer une mutation et de se lancer dans le développement d’une application mobile.

Une croissance portée par Snapchat

Il y a de cela un mois, Snapchat a procédé à une mise à jour de son interface. Cela a donné accès à d’autres fonctionnalités, dont la possibilité d’associer une URL à un envoi.

De nombreux utilisateurs ont alors commencé à partager leur compte Sarahah sur Snapchat.

Ceci a largement participé à la propagation de la micro-messagerie saoudienne, étant donné l’emprise de Snapchat au niveau international. En l’espace de dix jours, l’application a ainsi battu son record de téléchargements sur l’AppStore.

Vis-à-vis de ce phénomène, les parents sont de plus en plus inquiets. Le concept « sans filtre » n’engage pas uniquement de bons côtés. En effet, si d’autres reçoivent des déclarations d’amour et compliments, certains sont victimes de messages insultants et agressifs.

Néanmoins, le créateur invoque la mise en place d’outils dédiés avant que les dégâts ne soient irréparables. Une option de blocage ou un outil de filtrage pourraient ainsi être mis en place dans le futur.

Mots-clés sarahah