Un satellite de la NASA a failli entrer en collision avec un appareil russe hors service

Le 28 février dernier, un incident a failli avoir lieu en orbite autour de la Terre. A 06:34 GMT, un satellite de la NASA a failli entrer en collision avec un vieux satellite espion russe hors service. L’appareil américain en question s’appelle TIMED, et l’appareil russe Cosmos 2221.

D’après une mise à jour publiée récemment par les responsables de l’agence spatiale américaine, les deux satellites ne peuvent pas être dirigés. Dans le futur, ils se recroiseront encore, mais la rencontre du 28 février était la plus dangereuse, si on se fie à la prédiction des orbites. Les deux engins spatiaux sont maintenant en train de s’éloigner l’un de l’autre du point de vue de l’altitude.

Illustration du satellite TIMED
Crédits Johns Hopkins APL/Steve Gribben

La mise à jour n’a pas mentionné la distance minimale entre les deux satellites au moment de la rencontre. Toutefois, la compagnie de suivi de satellites LeoLabs a indiqué que les deux satellites, qui orbitent à une altitude de 608 km, étaient juste séparés de 20 m.

A lire aussi: L’Inde prépare activement la première mission du programme spatial habité Gaganyaan

Un « espace » très encombré

De nos jours, les risques de collision entre deux appareils en orbite ne cessent d’augmenter, notamment à cause des lancements de plus en plus fréquents.  

Selon l’ESA, il existe actuellement environ 11 500 satellites autour de la Terre, mais seulement 9 000 de ces engins spatiaux sont opérationnels. Toutefois, il n’y a pas que les satellites puisqu’il y a aussi les débris spatiaux. Environ 36 500 pièces de débris mesurant au moins 10 cm se trouveraient en orbite terrestre, de plus, il y a également plus de 130 millions de morceaux de débris avec un diamètre d’au moins 1 mm.

Selon les experts, en orbite, même les pièces les plus petites peuvent causer des dégâts énormes à cause de leur vitesse. Par exemple, à une altitude de 400 km, là où se trouve la Station Spatiale Internationale (ISS), les objets se déplacent à une vitesse de 28 160 km/h.

Les deux engins qui viennent de frôler la catastrophe

Le satellite TIMED ou Thermosphere Ionosphere Mesosphere Energetics and Dynamics a été lancé en 2001. Son rôle est d’étudier l’influence du Soleil et des activités humaines sur la mésosphère et la partie basse thermosphère/ ionosphère. D’après la NASA, cette région de l’atmosphère est « une passerelle entre la Terre et l’espace, où l’énergie solaire est d’abord déposée dans l’environnement terrestre ».

En ce qui concerne l’appareil russe Cosmos 2221, il s’agit d’un satellite russe ELINT ou « electronic and signals intelligence ». C’est un satellite espion de 2 000 kg lancé en novembre 1992.

SOURCE: Space.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.