Satellite russe Kosmos-2551 : il s’est transformé en boule de feu

Le 20 octobre 2021, le satellite russe Kosmos-2551 est tombé de l’espace. En traversant l’atmosphère terrestre, il s’est alors transformé en une boule de feu visible depuis plusieurs villes des États-Unis. Dans ces villes, plusieurs personnes ont réussi à prendre des photos de la scène. Des vidéos ont même été enregistrées par des gens se trouvant non seulement dans le nord, mais aussi au sud du pays.

Débris d'un satellite espion russe

netcost&security

Rappelons que Kosmos-2551 a été lancé par les Russes le 9 septembre 2021. Malheureusement, une fois dans l’espace, il n’a jamais réussi à ajuster son orbite. Il serait donc tombé sur Terre un jour ou l’autre.

Selon l’AMS, la boule de feu qu’est devenu ce satellite russe s’est allumée vers 00:43 HAE (heure avancée de l’Est).

Plus de 80 témoignages reçus par l’AMS

À la suite à cette transformation de Kosmos-2551 en boule de feu, l’American Meteor Society (AMS) a été contacté par plus de 80 personnes. Elle a alors reçu plusieurs images et vidéos spectaculaires de l’événement. Parmi ces vidéos figurait notamment celle de Chris Johnson, un habitant de la ville de Fort Gratiot, dans le Michigan. D’une durée de 27 secondes, sa vidéo montrait clairement le satellite en feu traversant le ciel.

Satellite russe tombé du ciel

newsweek

Un événement impressionnant, mais n’étant plus aussi rare qu’avant

De nos jours, la formation de boules de feu dans le ciel est devenue un phénomène assez fréquent. La raison est qu’après les nombreux lancements de fusées effectués par la NASA par exemple (et plus récemment par SpaceX), d’innombrables débris d’engins spatiaux se trouvent désormais dans l’espace. Or, il n’est pas rare que certains de ces débris retombent, provoquant ainsi l’apparition de ces fameuses boules de feu lors de leur passage dans l’atmosphère.

Le satellite russse Kosmos-2551 tombé du ciel

space.com

À noter qu’avant le cas du satellite russe Kosmos-2551, plus précisément au mois de mars dernier, une boule de feu avait déjà traversé le ciel de Seattle. Il s’agissait en fait du deuxième étage de la fusée Falcon 9 de SpaceX. Lors de sa descente vers la Terre, comme Kosmos-2551, elle s’était enflammée avant de se consumer entièrement.

Concernant le satellite russe, Jonathan McDowell (astronome du Harvard-Smithsonian Center for Astrophysics) avait déclaré dans un tweet que son retour sur terre ne causerait probablement aucun sinistre. McDowell avait en effet estimé que son poids n’était que d’environ 500 kg et que de ce fait, ses débris ne pourraient parvenir jusqu’au sol.