Japon : du bois pour construire des satellites ?

Quand on pense aux satellites, logiquement, on pense principalement à du métal. En effet, les alliages de métaux ont toujours été la solution idéale prisée par les ingénieurs pour leur construction dictée par des impératifs de solidité, de robustesse, et de durabilité. Mais voilà, quand ils ne servent plus, ils polluent l’espace avec les débris qu’ils génèrent.

La situation est peut-être sur le point de prendre une nouvelle tournure avec une idée qui nous vient des chercheurs japonais. Pour résoudre le problème de la pollution spatiale, ces derniers planchent en effet sur un projet pour construire des satellites… en bois.

Crédits Pixabay

D’après les chercheurs, contrairement au métal et aux alliages, le bois a l’avantage de se dégrader beaucoup plus facilement. Ainsi, quand l’orbite d’un satellite en bois va se dégrader, l’appareil se décomposera plus facilement pour finir complètement brûlé dans l’atmosphère terrestre.

Mais pourquoi fabriquer un satellite en bois ?

L’utilisation du bois pour fabriquer un satellite peut offrir des avantages notamment celui de se désintégrer dans l’atmosphère en retombant sur Terre une fois sa mission achevée. Par ailleurs, le bois rendrait les satellites plus efficaces, mais comment ?

Selon les chercheurs, contrairement au métal, le bois ne gêne pas les ondes électromagnétiques. Il est donc possible de loger en toute sécurité les dispositifs vitaux qui doivent être exposés à l’espace sur les satellites de communications actuels dans une structure en bois.

Ceci facilitera à la fois la conception du satellite, sa construction, mais également son utilisation dans l’espace.

Bien évidemment, il y aura des limites à une telle technologie

Pour réaliser ce projet, la société Sumitomo Forestry du Japon et les chercheurs de l’Université de Kyoto se sont associés pour expérimenter le bois comme matériau de construction de satellites. Ils espèrent développer un satellite en bois d’ici trois ans.

Ceci étant, tout comme un satellite en métal, un satellite en bois posera toujours un problème en termes de déchets spatiaux s’il ne parvient pas à sortir de son orbite après sa mort pour venir se désintégrer dans l’atmosphère.

Ainsi, fabriquer un satellite en bois rendra seulement ce processus un peu plus prévisible, mais ne constitue pas une solution instantanée et bien évidemment n’aidera pas à réduire les déchets spatiaux en orbite autour de notre planète.