Hauméa a aussi son propre anneau

Non, les anneaux ne sont pas la chasse gardée des planètes géantes. Haumea, une planète naine située tout au fond de notre système solaire après Neptune en est la preuve formelle. Les astrophysiciens ont découvert que cette dernière possédait un anneau planétaire. Bruno Sicardy, astrophysicien à l’Observatoire de Paris, insiste sur le fait que l’anneau en question serait aussi « dense et compact » que ceux de Saturne.

Pas moins de douze télescopes ont été braqués sur Haumea, une nuit où la planète naine est passée devant une étoile. C’était le 21 janvier 2017. Les chercheurs ont réussi à capturer des images plus claires du corps céleste et découvrir qu’il portait une « ceinture ».

Hauméa

Une première pour une planète naine, surtout qu’Haumea se trouve dans une zone du système solaire qui est peu propice au développement d’anneaux planétaires.

Haumea, une planète qui fascine

Nommée en hommage à une déesse hawaïenne, Haumea est une planète naine qui tourne autour du soleil à une distance de huit milliards de kilomètres. Elle fait le tour complet en moins de quatre heures, et compte ainsi parmi les corps les plus rapides du système solaire.

Sa forme est quelque peu particulière, car au lieu d’être ronde, Haumea présente une forme allongée (2 320 km de long) du fait qu’elle tourne aussi très vite sur elle-même.

Côté densité, Haumea serait composée d’un mélange de glace en grande quantité et d’un peu de roche. Les chercheurs ont toujours pensé qu’au-delà de Neptune, la glace devenait beaucoup trop solide pour pouvoir former un anneau. Comme l’explique Bruno Sicardy, les anneaux ne devraient pouvoir exister que « si la glace est friable, car proche du soleil ».

L’existence d’Haumea et de sa ceinture vient cependant semer le doute parmi les chercheurs.

Deuxième « oiseau rare » après Chariklo

Pour Bruno Sicardy, la découverte d’un anneau autour d’une planète naine telle qu’Haumea «prouve qu’il y a beaucoup plus de diversité et d’imagination dans le système solaire qu’on ne le pensait. » Les astrophysiciens avaient déjà découvert un cas similaire en 2013 avec Chariklo, un corps rocheux évoluant entre Saturne et Uranus qui présentaient également un anneau planétaire.

Il n’y a pas que les planètes géantes qui peuvent avoir un anneau. Celui d’Haumea peut se targuer d’être aussi beau et imposant que les célèbres anneaux de Saturne. Le mystère plane encore sur la provenance de cette ceinture. Selon Bruno Sicardy, l’anneau a surement été formé lorsque Haumea est « entrée en collision avec un autre corps. »

Crédits Image (vue d’artiste) : IAA-CSIC/UHU

Mots-clés astronomieespace