Save to Google : une extension Chrome pour sauvegarder ses adresses préférées vers le cloud

Google a lancé cette semaine une nouvelle extension uniquement disponible sur le navigateur de la firme, Chrome. Save to Google, c’est son nom, va permettre aux internautes de sauvegarder leurs adresses préférées sur le cloud pour les retrouver ensuite depuis n’importe quel terminal, ou presque. Un peu comme les favoris, donc.

Ce n’est pas la première fois que le géant américain s’intéresse à la chose et certains d’entre vous se souviennent peut-être de Google Stars. Cela tombe bien car cette extension propose exactement la même chose.

Save to Google

Save to Google va vous permettre d’envoyer vos favoris vers le cloud.

Disponible à cette adresse, Save to Google est totalement gratuit, bien entendu, et il n’est pas nécessaire d’être un as en informatique pour l’utiliser.

Save to Google, un système de favoris sur le cloud

Après avoir installé l’extension, un nouveau bouton apparaîtra dans la barre d’adresses du navigateur. L’internaute n’aura qu’à cliquer dessus pour sauvegarder la page en cours de consultation. L’outil ouvrira simplement une petite fenêtre pour lui permettre de choisir son illustration et de lui coller quelques mots-clés.

Ensuite, il n’aura qu’à se rendre sur le site google.com/save pour voir apparaître toutes les pages mises de côté.

L’interface du service est extrêmement dépouillée. Chaque page est présentée sous la forme d’une vignette et il suffit de cliquer sur l’élément de son choix pour l’ouvrir. Il est aussi possible d’explorer le contenu des favoris en s’appuyant sur leur mot-clé.

Save to Google est plutôt efficace mais il est très loin d’égaler ce que propose la concurrence, et notamment Pocket. Contrairement à ce dernier, l’extension n’est pas capable de récupérer le contenu de la page et il faudra ainsi que la machine soit connectée au réseau des réseaux pour le consulter.

En outre, l’interface du service ressemble à s’y méprendre à celle de Google Stars et c’est à se demander si la firme n’a pas cherché à faire du neuf avec du vieux.

Il faut tout de même noter que Facebook a présenté une fonction similaire lui aussi durant la conférence F8, une fonction qui s’appuie sur un nouveau bouton : Save to Facebook. En revanche, dans ce cas précis, il faut impérativement qu’il soit placé sur les pages par le créateur du site web.