Saviez-vous que la Terre a … quatre pôles Nord ?

La plupart d’entre nous connaissent le nord géographique et le nord magnétique. Ce sont en effet les deux Nord que l’on utilise le plus dans la vie de tous les jours. Néanmoins, il existe en fait quatre types de pôles Nord qui vont dépendre des paramètres pris comme bases de la définition.

Le pôle Nord peut ainsi s’identifier par le champ magnétique de la Terre, par la rotation de celle-ci, mais également par d’autres facteurs. Justement, les diverses observations scientifiques pointent des nord dont la localisation diffère de quelques mètres à plusieurs kilomètres. Évidemment, l’emplacement de ces divers pôles Nord peut fluctuer.

Crédits Pixabay

Trois pôles Nord, dont le pôle Nord magnétique, le pôle Nord géomagnétique et le pôle Nord géographique, vont ainsi dépendre de caractères physiques de la Terre. Mais le dernier, le pôle Nord d’inaccessibilité, résulte plutôt de l’appréhension des géographes concernant des observations et des critères d’éloignement.

Les pôles Nord liés au magnétisme généré par la dynamique du cœur de la Terre

Le cœur de la Terre est, comme vous le savez, composé de fer et de nickel, solide au centre et liquide vers l’extérieur. Ce noyau est en rotation et sa partie externe (liquide) fluctue à une vitesse différente de celle de la partie interne (solide). C’est cette dynamique qui va générer  le champ magnétique terrestre.

Si vous vous munissez d’une boussole, ce sera donc le pôle Nord magnétique qui va être indiqué, démontrant le caractère magnétique de la Terre qui agit comme un gros aimant pourvu d’un pôle positif et d’un pôle négatif. Pour information, le nord magnétique peut se déplacer dans un rayon de 800 km par rapport au nord géographique, en fonction des fluctuations du noyau externe liquide.

En outre, il y a le champ magnétique de la Terre qui va s’élever haut dans l’espace pour former la magnétosphère. Ce champ géomagnétique protège la Terre des rayons cosmiques et du vent solaire. Ces derniers déforment la magnétosphère dont les pôles dévient de 11 degrés par rapport à l’axe de rotation de la Terre. Il s’agit là du nord géomagnétique, situé à l’île d’Ellesmere (Nunavut, Canada).

Les pôles Nord issus des positionnements géographiques

Le pôle Nord géographique, comme tout le monde le sait, est le point où tous les méridiens se joignent dans l’hémisphère nord. Il s’agit aussi du point où l’axe de rotation imaginaire de la Terre se place. Ceci étant, ce nord géographique peut aussi se déplacer de quelques mètres, car la Terre « tremble » au cours de sa rotation à cause de plusieurs facteurs, dont la variation de la pression sur le substrat marin.

Le dernier pôle Nord, le pôle Nord d’inaccessibilité, est quant à lui est un point qui dépend spécifiquement de l’éloignement par rapport aux côtes terrestres. Il ne dépend pas de critères géophysiques. Ce pôle Nord est actuellement le point le plus éloigné des côtes des terres de l’île Henrietta, de l’île Ellesmere et de l’île Komsomolets, à une équidistance de 1 008 km. Il est localisé à 85° 49’ N et 175° 49’ E.

Mots-clés pôle nord