Scoopeo ferme définitivement ses portes…

C’est désormais officiel, la nouvelle vient tout juste de tomber, Scoopeo va définitivement fermer ses portes. Laissé à l’abandon par ses concepteurs depuis plusieurs mois déjà, l’un des plus gros digg-like français a ainsi décidé de jeter l’éponge. Evidemment, c’est la concurrence qui doit se frotter les mains et on les comprend complètement.

Scoopeo ferme définitivement ses portes

En toute sincérité, je ne vais pas regretter Scoopeo. Comme je l’avais déjà mentionné sur la Fredzone, certains points concernant ce digg-like m’ont particulièrement déplu. Et puis bon, ce n’est qu’un service web comme un autre, hein, et on finira sans doute pas l’oublier comme nous avons déjà oublié Lycos.

Selon le mail que nous avons été nombreux à recevoir, la fermeture de Scoopeo s’explique en trois points

  1. L’avenir des digg-like se trouve de plus en plus compromis par l’apparition de services connexes comme Twitter ou Facebook.
  2. Scoopeo coûte cher, ne rapporte pas beaucoup et ses concepteurs en ont ras-le-bol.
  3. Les concepteurs n’ont plus le temps de s’occuper de leur service.

Inutile de vous dire que les arguments avancés dans le mail ne m’ont pas du tout convaincu. Comparer les digg-like à Twitter ou Facebook, c’est comme comparer Christine Albanel à Carla Bruni : si les deux sont complètement inutiles, il n’y a pas besoin de sortir de Sciences Po pour comprendre qu’elles ne jouent pas dans la même cours. A noter que cette dernière remarque est volontairement mesquine.

Et quant à l’argument pécunier, on peut dire qu’il m’a bien fait rigoler. Un digg-like ne coûte pas si cher à l’entretien qu’on le pense. Et ce même avec un fort trafic. En revanche, il est évident qu’un tel service ne rapporte pas forcément beaucoup d’argent à ses concepteurs. Et c’est finalement tout ce que l’on peut retenir du deuxième argument avancé dans le fameux mail.

Enfin, le troisième point relève tout simplement de la fumisterie. Dans la mesure où l’équipe de Scoopeo a déserté depuis plusieurs mois le service, ce dernier n’a pas du leur demander beaucoup de temps. Là encore, je peux vous sembler cruel ou très très vilain mais je ne suis pas journaliste et j’ai donc le droit de dire ce que je pense.

Pour finir, on précisera que le code source de Scoopeo devrait bientôt basculer dans l’univers fabuleux de l’Open Source et que le nom de domaine sera prochainement mis aux enchères.

Voilà, on s’en fout un peu mais c’est aussi ça, l’information.

Fermeture annoncée pour le mercredi 6 mai.