Web

Scour, la recherche intelligente et rentable…

On le sait bien, les moteurs de recherche reposent généralement sur des algorithmes très compliqués et surtout très secrets. Scour, lui, a choisi la simplicité en confiant à ses utilisateurs le soin de définir par eux-mêmes les résultats les plus pertinents. Et comme il propose en plus une rémunération en fonction de votre activité, il fallait bien en parler…

Un peu d’originalité, ça fait toujours du bien. Alors, rien que pour Scour, je vais me la jouer façon Pyramide et endosser, l’espace d’un instant, le costume de Marie-Ange Nardi. Avouez que c’est terriblement excitant, hein… Et vous, vous incarnerez Patrice Laffont. C’est comme ça, je suis le patron ici et c’est donc à moi que revient le choix de la distribution…

  • « Moteur ! »
  • « Recherche ! »
  • « Social ! »

Trois cases, ce n’est pas si mal. En même temps, c’est difficile de résumer Scour en un ou deux mots. Car en effet, ce moteur de recherche pas comme les autres (oui, on passe à « Hélène et les Garçons » maintenant) n’est pas si facile que ça à décrire… Déjà, il vous permet d’effectuer vos recherches sur trois moteurs différents : Google, Yahoo et MSN. C’est plutôt sympathique, non ?

Seulement, là où Scour diffère de la plupart des moteurs de recherche du marché, c’est qu’il se repose sur les votes des utilisateurs pour établir la pertinence de ses résultats. D’où l’aspect social, pour ceux qui n’auraient pas suivi… Ce sera donc à vous de décider si un site est utile, ou pas, au sujet recherché. Au lieu de glander devant l’écran de votre ordinateur, vous devenez donc un acteur actif du web de demain. Et oui, la redondance est complètement voulue.

Mais le point le plus hallucinant, celui qui vous met tout de suite la banane (on parle du sourire, là, bande de pervers), c’est que Scour va vous rémunérer pour effectuer des recherches, pour noter des sites et pour laisser des commentaires. Chacune de ces actions valent respectivement 1, 2 et 3 points. Quand vous le souhaitez, vous pouvez échanger vos points et gagner des cartes cadeaux VISA. Avec un peu de chance, vous pourrez même vous acheter une Aston Martin ou, plus vraisemblablement, des dosettes Senseo (bah oui, j’en consomme beaucoup, moi, alors ça m’intéresse forcément).

Attention cependant, car on ne peut gagner que 4 points maximum par recherche. De même, il vous faut 6500 points minimum pour gagner des cartes cadeaux. Inutile, donc, de flooder à tout va en espérant devenir millionnaire. Cela dit, Scour reste un moteur de recherche vraiment très sympathique à tester, et il faut donc en parler. D’ailleurs, à ce sujet, si vous souhaitez que je vous parraine, il suffit de laisser un commentaire avec une adresse mail valide à la suite de ce billet. Cela me permettra de toucher 25% de vos gains donc voilà, quoi…

Bon, évidemment, les inscriptions sont ouvertes à toutes et à tous… Et il n’y a pas besoin d’être parrainé pour utiliser Scour. Oui, je sais, j’aurais du me taire mais j’ai quand même des principes. D’ailleurs, à ce sujet, si quelqu’un arrive à résumer ce moteur en moins de mots que moi, ça m’intéresse. Par contre, je préfère préciser que si vous me battez, vous vous ferez bannir de ce site. Bah quoi, j’ai le droit d’être mauvais joueur, hein…