Scream 5 : Neve Campbell confirme avoir été approchée pour en être

Quelques mois après l’annonce de la production de Scream 5,  la principale interprète des quatre premiers films, Neve Campbell, a confirmé des discussions en cours pour maintenir son personnage dans ce nouvel épisode.

En l’espace de quinze ans, la franchise Scream totalise quatre films. Le premier, sorti en 1996, initiait le concept de slasher, soient ces productions horrifiques où un mystérieux tueur s’en prend successivement aux membres d’un même groupe.

Tracker Popcorn Time

Crédits Pixabay

En 2011, Scream 4 enregistrait les pires performances, critique et commerciale, pour un volet de la saga. Sans doute qu’il était devenu difficile de se renouveler pour un modèle fort copié entre-temps. Neuf ans plus tard, les souvenirs ont eu le temps de s’estomper, permettant ainsi la mise en chantier d’un Scream 5 appelé à ravir, en premier lieu, les nostalgiques.

D’abord craintive à l’idée de faire un autre Scream sans Wes Craven, Neve Campbell réfléchit

En mars dernier, la production de Scream 5 était annoncée, avec un tournage qui était censé débuter en mai de la même année avant que le Covid-19 ne vienne perturber ces plans. Décédé en 2015, Wes Craven ne sera donc pas aux manettes du long-métrage, confiées à Tyler Gillett et Matt Bettinelli-Olpin. On doit notamment à ce duo Wedding Nightmare sorti l’an passé.

Dans un entretien récemment accordé à Rotten Tomatoes, Neve Campbell, qui a porté la franchise au travers de son personnage de Sidney Prescott, a déclaré que sa participation au cinquième film n’est pas encore actée :

“Nous avons des conversations. J’ai été approchée à ce sujet. Le timing est un peu difficile à cause du Covid. Vous savez, nous avons commencé à discuter il y a seulement un mois et demi, donc ça va prendre un certain temps pour comprendre comment tout cela va fonctionner… Nous sommes en train de négocier, donc nous verrons.”

Neve Campbell s’était précédemment dite “très craintive à l’idée de faire un autre Scream sans Wes parce qu’il était un tel génie et qu’il est la raison pour laquelle [les films Scream] sont ce qu’ils sont”. Son appréhension aurait été levée par les nouveaux réalisateurs désignés, lesquels lui ont ainsi envoyé “une lettre très touchante sur Wes Craven et comment il a été une telle inspiration pour eux et comment ils tiennent vraiment à l’honorer”.

“Cela voulait dire beaucoup, beaucoup pour moi”, ajoute-t-elle. “Donc nous verrons. J’espère que nous pourrons tous nous mettre d’accord sur le projet et trouver un moyen de le réaliser”.

Mots-clés scream 5