Web

Screencast : DropBox

Une solution de stockage en ligne, capable de synchroniser des fichiers et des dossiers entre plusieurs postes et accessible directement depuis ces derniers, on peut dire que ça donne envie. Oui, même que le service s’appelle DropBox, et que c’est l’un des mieux réussis du genre. Une bonne raison d’en faire un petit screencast histoire de vous le présenter à tous. Surtout qu’en plus, j’ai 10 invitations à partager…



Le stockage en ligne fait peur et il déçoit. Confier ses données à une entreprise privée, ne pas savoir ce qu’elle en fait (ou bien ce qu’elle n’en fait pas), c’est assez effrayant. Sans être paranoïaque non plus, je suis plutôt du genre prudent et c’est la raison pour laquelle je ne me suis jamais laissé tenté par une solution de stockage en ligne.

Mais voilà, lorsque vous avez plusieurs ordinateurs chez vous, que vous en avez aussi quelques uns au boulot, il y a fatalement des données que vous avez besoin de partager. De synchroniser, même. Alors si une clef USB remplit parfaitement ces fonctions, il faut avouer que la mémoire flash n’est pas le support le plus fiable ni même le plus pratique. Oui, vous n’imaginez même pas le nombre de clefs USB que j’ai déjà perdues…

Aussi, après avoir lu le billet de Philippe sur le sujet, je me suis mis en tête de tester DropBox, un des services les plus à la mode en ce moment. Et franchement, je suis tombé complètement sous son charme…

Déjà, avec DropBox, vous pouvez certes accéder à vos fichiers en ligne, mais aussi directement depuis votre ordinateur. En effet, cette solution vous propose d’installer une application sur votre machine (Mac OS ou Windows, bientôt Linux), d’ajouter cette dernière à la liste des ordinateurs approuvés et d’accéder directement à vos fichiers depuis votre explorateur de fichiers ou votre Finder. Franchement, l’intégration est une pure merveille et il suffit ensuite de déposer les fichiers que vous souhaitez synchroniser directement dans le dossier qui va bien. Tout le reste est bien entendu automatique et complètement transparent pour l’utilisateur.

Question sécurité, il faut préciser que DropBox gère la révision des fichiers. Alors franchement, cette option est complètement bluffante et vraiment très pratique. Parfois, lorsqu’on est un peu tête-en-l’air, il peut arriver que l’on écrase un fichier généralement très important (allez savoir pourquoi, on écrase rarement un fichier inutile). Manque de chance, dans ces cas-là, la seule solution, c’est de tout refaire et de perdre un temps fou. Et bien pas avec ce service, puisqu’il vous permettra de consulter et de récupérer toutes les versions précédentes d’un seul et même fichier. Comme Time Machine, pour ceux qui connaissent…

Côté partage, DropBox fait aussi très bien les choses. En effet, il vous permet de partager avec n’importe qui chacun des dossiers de votre arborescence. Pour se faire, il suffit d’indiquer l’adresse mail de votre (ou de vos) collaborateur(s) pour qu’il(s) reçoive(nt) immédiatement un mail leur permettant d’y accéder. Petit bémol toutefois, on aurait apprécié un système de droits un peu évolués permettant de filtrer les différents accès.

Le plus impressionnant, avec DropBox, c’est la vitesse à laquelle les fichiers sont envoyés sur le serveur. J’ai effectué plusieurs tests, essentiellement avec des images assez lourdes, et ils ont tous été très concluants. A noter quand même que le service est plus à l’aise lorsque vous envoyez vos fichiers un à un, ce qui reste par ailleurs parfaitement compréhensible.

Très clairement, si je ne suis toujours pas rassuré par le fait de confier mes documents à un service web, DropBox est tout-de-même parvenu à m’impressionner quelque chose de bien. Si vous avez envie, vous aussi, de tester le service alors il suffit de me laisser un commentaire avec une adresse mail valide. Attention cependant, car je n’ai que dix invitations en ma possession et les premiers arrivés seront aussi les premiers servis…