Cyberpunk 2077 : second recours collectif contre CD Projekt Red

CD Projekt Red n’a pas passé ce que l’on pourrait appeler une bonne fin d’année 2020, et il semblerait que la nouvelle année ne s’annonce pas sous les meilleurs auspices non plus. Le studio fait en effet l’objet d’un second recours collectif. En cause, les nombreux problèmes accumulés autour de l’incontournable Cyberpunk 2077.

Sur le papier, Cyberpunk 2077 avait tout pour rencontrer un franc succès.

Crédits CD Projekt RED

Un univers riche et complexe, de nombreuses possibilités en termes de gameplay, un scénario bien construit et plein de rebondissements, une verticalité changeant totalement la donne, il était clairement promis à un brillant avenir et nous étions donc nombreux à l’attendre de pied ferme.

CD Projekt Red fait face à un second recours collectif

La déception n’en a donc été que plus grande. Si le titre reste objectivement très bon sur PC, PlayStation 5 et Xbox Series X | S, il s’est avéré tout simplement injouable sur l’ancienne génération, ce qui a bien entendu valu moult critiques au studio – ainsi que pas mal de remboursements.

Pour ne rien arranger, un premier actionnaire a pris la décision de porter l’affaire en justice et d’ouvrir un recours collectif en fin d’année dernière. Acculé, CD Projekt Red avait alors promis de se défendre avec énergie.

La menace ne semble cependant pas avoir porté ses fruits puisque nous apprenons aujourd’hui qu’un deuxième recours collectif a été déposé devant la Cour de Californie.

Des investisseurs à l’origine du recours

Pire encore, tout comme le premier, la procédure a été lancée par des investisseurs de la société, des investisseurs qui évoquent une fois de plus une “tromperie” de la part du studio quant à la qualité finale du titre, notamment sur PlayStation 4 et Xbox One.

Visiblement furieux d’avoir été ainsi floués, les investisseurs à l’origine du recours exigent donc une nouvelle fois des dommages et intérêts pour le préjudice qu’ils estiment avoir subi. Comme pour le premier recours, aucun montant n’est précisé.

Du côté de CD Projekt Red, la stratégie reste la même et le studio annonce donc son intention de se défendre contre des accusations qu’il estime infondées. Et si l’on ne doute pas qu’il saura présenter des arguments, ce second recours risque de plomber encore un peu plus l’ambiance au sein de l’entreprise, une entreprise qui va également devoir composer avec une enquête de la part des autorités polonaises sur ce qui aura peut-être été l’un des plus gros fiascos vidéoludiques de cette dernière décennie.

En attendant, si vous voulez savoir ce que nous pensons de Cyberpunk 2077, notre test vous attend ici.

La dernière vidéo de la chaîne

Si vous aimez les produits tech, alors n’hésitez pas à nous rejoindre sur notre chaîne YouTube.