Seesmic licencie plus de la moitié de ses effectifs

Coup dur pour Seesmic et, par extension, pour Loic Le Meur. La start-up californienne spécialisée dans les réseaux sociaux et dans le e-marketing va effectivement licencier plus de la moitié de ses effectifs. Et ce malgré une levée de fonds de 4 millions de dollars l’année dernière. Sur les 33 employés de la société, ce sont donc 18 personnes qui vont être mises à la porte. Une décision qui a du être très difficile et qui n’augure rien de bon pour l’avenir. Mais qu’on ne s’y trompe pas, car tout n’est pas perdu pour autant.

Seesmic licencie plus de la moitié de ses effectifs

Seesmic, depuis son lancement en 2007, aura énormément évolué au fil des années. A la base, le service se présentait effectivement comme un réseau social, certes, mais il s’axait essentiellement sur la vidéo. Notez d’ailleurs que j’avais tourné à l’époque un screencast qui vous permettra de vous replonger un peu dans le passé. Depuis, beaucoup de choses ont changé et l’activité de Seesmic s’articule autour de deux pôles. D’un côté, la société édite un client spécialisé fonctionnant avec plus de 40 réseaux sociaux différents et, de l’autre, elle s’est également spécialisée sur le marketing en développant une solution de CRM en partenariat avec Salesforce.

Mais cela n’aura visiblement pas suffit. A l’occasion d’une entrevue menée par Venture Beat, Loic a d’ailleurs exprimé ses regrets : “Je fais juste de mon mieux… et vous pouvez me blâmer pour tout ça. Tout est de ma faute”. Cela dit, comme il le dit aussi plus loin, les échecs font aussi partie de la vie d’un entrepreneur. Et ce qui compte, justement, c’est de les accepter car ils nous permettent aussi de prendre du recul sur nous-mêmes et donc de nous améliorer. L’aventure Seesmic n’est pas terminée et Loic est de toute manière bien déterminer à ne pas baisser les bras et à poursuivre l’aventure.

On lui souhaite d’ailleurs de réussir.

Via

Mots-clés seesmicweb