SEGA annonce la toute petite borne d’arcade Astro City Mini

SEGA continue à célébrer son soixantième anniversaire d’existence en brossant les fans les plus nostalgiques dans le sens du poil. Après avoir annoncé la (très surprenante) Game Gear Mini, l’éditeur japonais tape une nouvelle fois dans la niche de la niche avec Astro City Mini, une petite borne d’arcade comprenant 36 jeux embarqués, sans aucune date de sortie définitive et uniquement prévue au Japon pour le moment au tarif de 12800 yens, soit aux alentours d’une centaine d’euros.

Annoncée en avance sur le site japonais Game Watch en avance à travers une interview retirée depuis, ces premiers détails nous sont parvenus à travers les amoureux de la marque de chez SEGAbits.

SEGA

L’arcade à la maison (pour de vrai cette fois-ci)

Cette petite console mini est une réplique à l’échelle un-sixième de la légendaire borne d’arcade SEGA Astro City – un modèle populaire et souvent synonyme aux salles enfumées qui ont défini le SEGA de la grande époque des années 90. Cette silhouette bombée et ces boutons vert pomme rappelleront forcément les années fastes de Virtua Fighter et Virtua Fighter 2 précisément, deux jeux de combat cultes sorti sur ce modèle de borne.

Tout comme la précédente console miniature, la Mega Drive Mini, il s’agit avant tout d’être aussi fidèle que possible au matériel d’origine – la Astro City Mini utilisera ainsi les mêmes couleurs, résines et surfaces de la borne d’origine, avec même la présence de microswitches et d’une boule détachable pour le stick arcade… Une attention du détail qui semble nécessaire sur un produit de niche comme celui-ci.

À lire aussi : SEGA annonce l’arrivée prochaine du fod gaming

Il sera également possible de brancher un câble HDMI sur la console afin de profiter de la sélection de jeu sur un plus grand écran ; une option également présente sur la Neo Geo Mini, la petite borne de SNK qui souffrait malheureusement d’un filtre flou une fois l’image transposée sur moniteur externe – gageons que SEGA saura proposer plusieurs options d’affichage afin de satisfaire les puristes du pixel perfect.

Des accessoires seront également vendus séparément pour varier les méthodes de jeu : une manette – semblable à celle de la Mega Drive – et un stick arcade débouleront en même temps que la console et pourront être branchés sur les deux ports USB prévus à cet effet.

Dix jeux ont pour l’instant été confirmés : Alien Storm, Alien Syndrome, Golden Axe, Golden Axe: Revenge of Death Adder, Columns II, Dark Edge, Tant-R, Virtua FIghter, Fantasy Zone et Altered Beast. C’est une sélection qui va piocher à la fois dans les incontournables de la marque – vraiment, qu’est-ce qu’une compilation de jeux SEGA sans Fantasy Zone ? – mais également dans des contrées plus obscures comme cette suite à Golden Axe restée exclusive à l’arcade depuis sa sortie en 1992.

Mots-clés sega