SEGA confirme n’être impliqué en rien dans Taxi Chaos, très inspiré de Crazy Taxi

Le communiqué de presse de Taxi Chaos, jeu rappelant fortement un certain Crazy Taxi, mentionnait dans un premier temps que la distribution asiatique du titre était assurée par SEGA. L’éditeur a non seulement démenti l’information, mais indiqué qu’il menait l’enquête afin de garantir la protection de ses propriétés intellectuelles.

En fin d’année dernière, Lion Castle et GS2 Games annonçaient la sortie prochaine de Taxi Chaos sur PlayStation 4, Xbox One et Nintendo Switch. Les quelques vingt secondes de “teaser” donnaient le sentiment d’une copie indépendante de Crazy Taxi, la franchise de SEGA où il était également question d’un titre arcade mettant le joueur aux commandes d’un taxi jaune.

Jaquette PS4 américaine de “Taxi Chaos”

Étant donné que SEGA ne fait plus grand chose de sa série, le dernier épisode inédit remontant à 2003, on pouvait se dire que Lion Castle et GS2 Games s’aventuraient finalement sur un terrain que le modèle avait délaissé depuis longtemps. Et qu’il y avait donc une place à prendre.

Taxi Chaos : le communiqué de presse donnait SEGA en distributeur asiatique

Dans le même temps, le communiqué de presse (accessible sur Gamasutra) délivrait une information et pas des moindres sur la distribution de Taxi Chaos :

“La version américaine physique sera publiée et distribuée par GS2 Games, la version européenne physique par Mindscape, et les versions japonaise et asiatique seront publiées par Epicsoft et distribuées par SEGA.”

Et là, ça change presque tout. Car cette distribution sur les territoires asiatiques traduisait une vraisemblable connaissance du titre par SEGA et la validation de ce même soft par l’éditeur japonais. Sauf que non. SEGA a ainsi contacté Nintendo Life pour démentir tout lien officiel avec Taxi Chaos :

“Un jeu ressemblant à Crazy Taxi de SEGA est actuellement promu par une société externe. Comme l’ont rapporté certaines informations inexactes, ce titre, son éditeur et son développeur ne bénéficient d’aucun soutien officiel ou non de la part de SEGA CORPORATION et de ses divisions internationales. Nous enquêtons actuellement sur cette situation. SEGA accorde une grande valeur à son patrimoine et protégera sans cesse sa propriété intellectuelle. Nous évaluons également en permanence toutes les possibilités de refaire/réimaginer nos univers et de les présenter au public comme des expériences innovantes et de qualité.”

Le communiqué de presse de Taxi Chaos a depuis été mis à jour et indique désormais que “les versions numériques et physiques asiatiques seront publiées par goGame et distribuées par Epicsoft Asia”. Y a-t-il eu réelle erreur à la base ou bien une intention de s’assurer une promotion plus large ?

On rappellera que SEGA avait intenté un procès contre Fox Interactive après la sortie de The Simpsons: Road Rage, ainsi soupçonné de violation de brevet. Un accord aurait ensuite été trouvé entre les différentes parties.