Sega Note PC, ou quand Sega fait dans le notebook

Il est bien loin le temps où Sega était l’un des acteurs incontournables du marché des jeux-vidéo. Après une Master System et une Mega Drive qui avait été plutôt bien accueillies chez les joueurs, la firme a effectivement du faire face à l’échec cinglant de sa Saturn et de sa Dreamcast, pour se retirer finalement du marché des consoles en 2001. Depuis, elle se contente de produire quelques titres de temps à autres tout en lorgnant parfois du côté des machines d’arcade. Il semblerait cependant que cela soit en passe de changer puisque Sega s’est associé avec Enterbrain afin de lancer une nouvelle gamme de… notebooks : les Sega Note PC. Et ça, et bien ça devrait faire plaisir aux plus nostalgiques d’entre vous.

Mais avant d’aller plus loin, on va commencer par balancer les mauvaises nouvelles. Car il y en a malheureusement quelques unes. Déjà, il faut souligner le fait que ces machines ne sont absolument pas construites par Sega. En réalité, tout ce que la firme a fait, c’est d’habiller la carrosserie de ces ordinateurs. En outre, et c’est encore moins drôle, ces notebooks se destinent avant tout au marché nippon et il faudra donc passer par la case “import” pour pouvoir en profiter puisqu’aucun lancement à l’international n’est encore prévu.

Sega Note PC, ou quand Sega fait dans le notebook

Sega Note PC, ou quand Sega fait dans le notebook.

Au moins, comme ça, les choses sont claires. Maintenant, on va pouvoir se concentrer sur cette nouvelle gamme. Une gamme qui se décline en quatre modèles, chacun correspondant à une console de la firme. Si le premier se contente de reprendre les couleurs de Sega, les trois autres iront donc un peu plus loin en arborant les couleurs de la Mega Drive, de la Saturn et de la Dreamcast. Je ne sais pas ce que vous en pensez mais, en ce qui me concerne, j’ai quand même un petit faible pour la Saturn. Le truc, évidemment, c’est que chacune de ces machines profitent d’une configuration différente. La première tapera ainsi dans l’entrée de gamme avec un Pentium R2020M épaulé par 4 Go de mémoire vive tandis que la dernière ira nettement plus loin avec un Intel Core i7 3630Q, 8 Go de mémoire vive et un disque SSD de 128 Go. A chaque fois, on pourra compter sur un écran Full HD de 15.6 pouces et ça, il faut bien l’avouer, c’est quand même très sympathique.

Si vous voulez en savoir plus, le mieux c’est d’aller lorgner ici. Okay, le site est entièrement rédigé en japonais mais un petit coup de Google Trad vous permettra sans doute d’y voir plus clair. Pour finir, on peut préciser que ces machines sont proposées entre 750€ et 1.500€. Pas donné, bien sûr, surtout qu’il faudra ajouter les frais de port et tout le bazar habituel. Cela dit, pour renouer avec votre moi intérieur, l’investissement peut valoir le coup.

Sega, c’est plus fort que toi. Ou pas.

Merci à K0en pour l’info.

Via

Mots-clés funinsolitesega