Selfies : un étudiant a trouvé la mort au Yosemite National Park

Tomer Frankfurter, un Israélien âgé de seulement dix-huit ans, a trouvé la mort au Yosemite National Park en tentant de prendre un selfie à proximité d’une zone escarpée. Il a fait une chute de deux cents mètres.

Les selfies sont à l’origine de nombreux accidents chaque année et la tendance ne semble pas être sur le point de changer. Il ne se passe en effet plus une semaine sans qu’un nouveau drame ne se produise. Le mois dernier, une femme âgée d’une vingtaine d’années est ainsi tombée d’une grue à Lyon en voulant se prendre en photo après une soirée trop arrosée.

Yosemite

Peu de temps avant ça, c’est une femme qui a failli perdre son bébé en s’adonnant au même genre d’activité. La poussette dans laquelle se trouvait le nouveau-né a en effet dévalé une pente pour finir dans un lac.

Les selfies, toujours aussi meurtriers

Par chance, le bébé s’en est sorti sans le moindre dommage. Son père a en effet eu le réflexe de courir pour lui porter assistance.

Tomer Frankfurter a eu moins de chance, cependant. Ce touriste israélien a en effet trouvé la mort en tentant de se prendre en photo au bord de la célèbre chute Nevada.

Située dans le comté de Mariposa en Californie, cette chute d’eau est formée par la Merced et elle appartient au parc national de Yosemite. Immense, elle s’élève sur près de 180 mètres de hauteur et elle attire chaque année des milliers de touristes.

Une chute fatale

Frankfurter s’est donc rendu sur place pour la visiter et il a alors eu l’idée de se prendre en photo à partir du bord supérieur de la cascade, un bord culminant à environ deux cents mètres de haut. Après une randonnée de cinq ou six heures, l’adolescent s’est donc approché du bord de la chute d’eau et il a alors perdu brusquement l’équilibre.

La chute lui a bien entendu été fatale. Les secours n’ont pas été en mesure de le réanimer. Les autorités ont alors organisé le retour du corps en Israël pour son enterrement.

Mots-clés selfies