Selfies : une nouvelle victime en Inde

Les selfies et la bêtise humaine ont fait une nouvelle victime. Un étudiant âgé de seulement dix-sept ans s’est en effet noyé en Inde pendant que ses amis posaient pour une photo.

La scène s’est déroulée à proximité de Bangalore, une ville située dans le sud du territoire indien, entre Hyderabad et Coimbatore. Pour souffler entre deux semaines de cours, des étudiants originaires de Basavanagudi, un quartier du sud de la ville, ont eu l’idée d’organiser un pique-nique non loin d’un temple de Koratagere en compagnie de leurs enseignants.

Selfie Mort

Il faisait extrêmement chaud et le groupe d’amis a donc eu l’idée de se baigner dans un étang de la région pour se rafraîchir.

Ils ont pris un selfie pour immortaliser leur baignade

L’un d’entre eux a alors proposé à ses amis de prendre un selfie avec son téléphone pour immortaliser la baignade et ce moment passé ensemble.

La bande a accepté et chacun a donc pris place en rivant leurs yeux vers l’objectif de la caméra frontale du téléphone. Le propriétaire du terminal a pris plusieurs photos et le groupe est reparti ensuite en direction du temple Gund Anjaneya pour continuer leur promenade.

Quelques minutes plus tard, les étudiants ont réalisé l’absence d’un de leurs amis, un dénommé Vishwas. Ils ont immédiatement prévenu les enseignants et ils ont ensuite entrepris d’examiner leurs dernières photos afin de tenter de retrouver leur ami.

En consultant le selfie pris à l’étang, les adolescents ont aperçu une forme sombre dans l’eau derrière eux. En zoomant dessus, les amis ont alors réalisé que la forme en question était en réalité le sommet du crâne de leur ami disparu. Il était tout simplement en train de se noyer.

Un adolescent avait disparu

Les accompagnateurs ont immédiatement prévenu les autorités pour leur rapporter la macabre découverte et les secours ont fini par retrouver le corps inanimé de l’adolescent.

Selon la police, l’étang n’était pas accessible à la baignade et la municipalité avait fait poser plusieurs panneaux dans les alentours pour prévenir les passants et les touristes. Des panneaux qui n’ont malheureusement pas arrêté la bande d’amis.

Les proches de la victime ont été très secoués par la nouvelle. Pour eux, la faute revient aux accompagnateurs et ils ont ainsi l’intention de déposer une plainte formelle pour faire toute la lumière sur cette disparition tragique.

Crédits Photo

Mots-clés nsfwnsfyselfies