Pour 60 Millions de consommateurs, il existe donc un risque au niveau de l’utilisation de ces écouteurs pour l’audition de l’utilisateur. En plus de ces risques liés à la santé, l’acheteur peut s’exposer à une amende si l’objet est saisi et s’avère être une contrefaçon.

Autant d’argument pour pousser à l’achat de véritables AirPods – ou un autre modèle d’écouteurs connectés dans les normes.