Selon Bill Nye, nous ne saurons jamais si nous vivons dans une simulation informatique

Bill Nye n’a pas sa langue dans la poche et il l’a prouvé une nouvelle fois. Ce passionné de sciences a en effet profité d’un Big Think pour affirmer que l’être humain ne sera jamais en mesure de déterminer s’il vit dans la réalité ou dans une simulation informatique, et ce en raison de la nature complexe de cette dernière.

Bill Nye a un profil assez atypique. Il a en effet suivi un cursus universitaire à Cornell avant de travailler pour la télévision, comme vulgarisateur scientifique. Il a été souvent salué pour son travail et il a reçu en 2010 le prix de l’humaniste de l’année par l’AHA.

Bill Nye

Bill Nye pense que l’être humain ne pourra jamais déterminer s’il se trouve ou non dans une simulation informatique.

Accessoirement, il a aussi fait plusieurs apparitions dans des séries extrêmement populaires comme Stargate Atlantis ou encore The Big Bang Theory.

Bill Nye s’intéresse lui aussi à la théorie de la simulation informatique

Pas mal, mais ce n’est pas tout car il est aussi membre de The Planetary Society aux côtés de plusieurs passionnés, de scientifiques et même d’entrepreneurs. Des gens comme Neil deGrasse Tyson, par exemple, ou encore Elon Musk.

Ces deux hommes ont eu des carrières très différentes mais ils ont tout de même une chose en commun : ils estiment en effet qu’il est possible que nous vivions tous dans une simulation informatique.

Elon Musk a d’ailleurs abordé ce point au début du mois durant une conférence tenue en Californie. Il a notamment déclaré qu’il y avait une chance sur des milliards que la réalité soit la bonne. Pour appuyer son propos, il n’a d’ailleurs pas hésité à prendre exemple sur l’évolution des jeux vidéo en citant notamment l’exemple de Pong et en le comparant aux titres actuels.

Bill Nye s’intéresse lui aussi à cet question et il a un avis plutôt tranché sur le sujet car il estime que l’être humain ne pourra jamais répondre à cette question.

D’après lui, l’être humain ne pourra jamais répondre à cette question

Il pense en effet qu’une simulation aussi complexe échapperait forcément à notre entendement puisque tout ce qui nous caractérise – comme nos souvenirs, notre expérience ou notre vécu – serait le fruit d’un scénario élaboré par une civilisation bien plus avancée que la nôtre, une civilisation disposant en outre de moyens bien plus conséquents que tout ce que nous n’avons jamais imaginé.

Le scientifique a notamment cité l’exemple d’une personne vivant dans une chambre close toute sa vie, totalement coupée du monde extérieur. A moins d’un phénomène remarquable, elle n’aura pas le réflexe de chercher à sortir de cette pièce puisqu’elle pensera que son monde se résume à ces quatre murs.

Il est évidemment très difficile de ne pas penser à l’allégorie de la caverne de Platon, une allégorie largement exposée dans La République.

Mots-clés insolitesimulation