Selon le CDC, un jeune adulte sur quatre présenterait encore des symptômes plusieurs semaines après un test de Covid-19 positif

Selon un rapport publié par le CDC (Centers for Disease Control and Prevention) le vendredi 24 juillet dernier, le rétablissement d’une personne atteinte du Covid-19 pourrait prendre un certain temps, même pour les jeunes adultes qui ne présentent pas de conditions médicales chroniques et n’ayant pas eu besoin d’être hospitalisés.

Si actuellement, de nombreuses études sont concentrées sur les patients hospitalisés après une infection par le coronavirus, des chercheurs ont voulu en savoir plus sur le rétablissement des personnes non hospitalisées, car présentant des symptômes moins graves.

Crédits Pixabay

Les résultats de l’étude montrent qu’environ un quart des jeunes adultes n’ont pas totalement récupéré, et ce quelques semaines après avoir contracté la maladie.

À ne pas louper : Les Galaxy Note 20 sont disponibles en précommande

Le déroulement de l’étude

Au cours de leur étude, les chercheurs ont recueilli des informations auprès de 300 Américains adultes. Ceux-ci étaient âgés de plus de 18 ans, issus de 13 États différents. Ces personnes avaient été diagnostiquées positives au Covid-19, mais n’ont cependant pas été hospitalisées après le test. Les médecins les appellent les « patients externes ».

Selon les chercheurs, les participants à l’étude devaient être positifs au Covid-19 et présenter au moins un symptôme de la maladie. Deux à trois semaines après le test, les sujets ont été questionnés sur leur état de santé pour savoir comment se passait leur rétablissement.

Le rapport indique qu’environ 35 % des participants n’ont pas totalement recouvré la santé au moment de l’interview. Ainsi, pour les jeunes de 18 à 34 ans, 1 personne sur 4 était encore en train de récupérer  deux à trois semaines après le test. Ce nombre est monté à 1 personne sur 3 pour les individus âgés de 35 à 49 ans et à 1 personne sur 2 pour les plus de 50 ans. L’article montre également que même parmi les jeunes adultes en bonne santé et sans aucune autre condition médicale, 1 personne sur 5 présentait encore des symptômes 14 à 21 jours après le test.

À lire aussi : Covid-19, un tableau pour mieux évaluer le risque de vos sorties

Une maladie à ne pas sous-estimer

Le rapport du CDC a indiqué que la toux et la fatigue étaient les symptômes qui persistaient le plus chez les participants. D’après les chercheurs, le Covid-19 ne serait pas juste une autre grippe. En effet, de précédentes recherches ont indiqué que plus de 90 % des personnes ayant attrapé la grippe se sont rétablies au cours des deux semaines suivant leur test.

Le rapport du CDC incite ainsi d’une part les responsables à cibler les populations qui croient que le Covid-19 n’est pas une maladie grave ou durable. Ces sensibilisations devraient également inclure les jeunes adultes qui ne souffrent pas de maladie chronique.

D’autre part, les chercheurs encouragent fortement le respect de la distanciation sociale, l’utilisation du masque facial et le lavage fréquent des mains pour ralentir la propagation du virus.

À lire aussi : Le Chili entraîne des chiens à détecter le Covid-19

Mots-clés Covid-19santé