Selon Ron Howard, ce sont les internautes qui sont responsables de l’échec de Solo A Star Wars Story

Solo A Star Wars Story est sortie dans les salles obscures le 10 mai 2018 et a été un échec au box-office. Un an plus tard, la pilule n’est toujours pas passée. Du moins, pas du côté de Ron Howard qui continue d’évoquer l’énorme flop de Solo A Star Wars Story.

Durant la promotion de son documentaire sur Pavarotti, le réalisateur n’a pas pu s’empêcher de justifier l’échec de son film. Au lieu d’assumer sa part de responsabilité, Ron Howard a préféré jeter la faute sur les trolls d’internet.

Solo a Star Wars Story

D’après lui, les critiques cinglantes des internautes ont porté un coup dur au film qui a eu du mal à se démarquer au box-office.

Ron Howard, déçu par les résultats de son film

En un an, Ron Howard a eu le temps de retourner la situation dans tous les sens pour comprendre ce qui a pu porter préjudice à son film. Dans le podcast Happy Sad Confused, Ron Howard n’a pas caché sa déception face à l’échec de ce spin-off.

« J’aurais aimé que le film tienne ses promesses au box-office. C’est décevant », a-t-il déclaré. Pour rappel, Solo A Star Wars Story a engrangé 130 millions de dollars au box-office. Ce chiffre était très éloigné de ce à quoi s’attendait la production.

Solo A Star Wars Story, victime de la malveillance des internautes ?

Ce qui est sûr, c’est que Ron Howard refuse de prendre la faute de cet échec sur lui. A la place, il blâme divers paramètres. « Pourquoi ça n’a pas marché ? Peut-être à cause de la date de sortie, peut-être que cela versait trop dans la nostalgie, peut-être à cause des retours sur le précédent film… et les trolls sur Internet, assurément », a-t-il confié.

D’après lui, les scores obtenus par le film sur certains sites auraient eu des répercussions sur l’appréciation du public. « C’était marquant sur plusieurs algorithmes de sites comme Metacritic et Rotten Tomatoes. Il y avait un étrange score, très bas, sur Rotten Tomatoes et concernant le vote des fans. Beaucoup de 0 et de 1… Mais je ne l’ai pas pris personnellement. »

Comme on peut le voir, Ron Howard refuse de remettre son œuvre en question, grand bien lui fasse.

Mots-clés star wars